Armor STAPS roule pour Octobre Rose

Armor STAPS appelle les étudiants du Campus Mazier de Saint-Brieuc à venir pédaler pendant 24 heures lors d’un événement autour d’Octobre Rose. Plus d’explications du président de l’association Kilian Keranguyader.

 
En quoi consiste l’événement sportif caritatif monté par Armor STAPS qui aura lieu les 13 et 14 octobre ?

Nous allons organiser un événement, le 24 h vélo, pour récolter des dons pour l’association Ruban Rose, dans le cadre d’Octobre rose et de la campagne de lutte contre le cancer du sein. Nous allons mettre des vélos d’appartement et des vélos elliptiques sur l’esplanade du Campus Mazier, antenne de l’Université Rennes 2 à Saint-Brieuc, pour avoir une grosse visibilité. Le but est de brasser tous les étudiants, pas uniquement les STAPS. L’événement débutera le mardi 13 octobre à 16 h et se finira le lendemain à la même heure. À chaque kilomètre parcouru, nous ajouterons 50 centimes ou 1 euro à la cagnotte, selon la participation de nos partenaires.
 
Avez-vous un objectif de participation ou de kilomètres parcourus ?

Quatre ou cinq vélos vont être placés sur l’esplanade. Nous avons tablé sur une moyenne de 20 km/h par vélo, ce qui peut nous amener à un total entre 1 900 et 2 400 kilomètres parcourus durant ces 24 heures. Nous sommes six membres d’Armor STAPS à travailler tous les jours sur l’organisation de l’événement, mais les trente étudiants de l’association vont y participer le jour J. Nous sommes également en contact avec le lycée Sacré Cœur de Saint-Brieuc pour faire venir des membres du pôle espoir de cyclisme le mercredi 14. Surtout, nous voulons inciter tous les étudiants qui passent sur l’esplanade à venir participer.

 

 

Pourquoi avoir choisi de faire un don l’association Ruban Rose ?

Armor STAPS souhaite faire prendre conscience que beaucoup de femmes sont touchées par le cancer du sein. Dans cette période de pandémie de Covid-19, il est important de rappeler aux étudiants qu’il existe d’autres maladies et que des gens sont dans le besoin. L’association fait des dons à Ruban Rose depuis plusieurs années et avait déjà organisé un grand événement de soutien il y a quatre ou cinq ans. En 2020, nous avons souhaité faire quelque chose de grand. Armor STAPS a prévu d’installer un village partenaires autour des vélos d’appartement et de sensibiliser au cancer du sein grâce à des affiches qui donnent des chiffres et rappellent la situation. Nous invitons le plus de monde possible à aider Ruban Rose lors de ce moment convivial.
 
Comment allez-vous l’argent pour faire le don ?

Le Campus Mazier, ainsi que la Ville de Saint-Brieuc, sont déjà partenaires de l’opération. Nous cherchons des financements privés auprès de différentes entreprises locales.

 

 

Le contexte sanitaire a-t-il eu une influence sur le choix de l’atelier sportif ?

Armor STAPS veut monter un événement responsable. Nous gardons le côté sportif, tout en faisant respecter la distanciation sociale. Après chaque passage, des linguettes désinfectantes seront passées sur les vélos pour assurer une pratique en sécurité. Dans le village partenaire, il y a aura un stand de prévention contre le Covid-19 sur lequel nous ferons un rappel des gestes barrières. C’est important de garder l’Université ouverte car les cours à distance ne se déroulent pas toujours dans les meilleures conditions. Armor STAPS a fait une demande de subvention auprès du Crous (organisme universitaire qui contribue à qualité de vie des étudiants, ndlr) pour acheter des masques lavables qu’on remettra aux étudiants sur ce stand, ainsi que pour acquérir des T-shirts de plusieurs couleurs pour permettre la pratique de sports collectifs, même sans chasubles. Nous voulons aider à notre petite échelle.
 
Avez-vous prévu d’autres événements ?

Avant les 24 h Vélo pour Octobre Rose, l’association a organisé un tournoi de handball le 8 octobre au gymnase La Vallée de Saint-Brieuc avec une cinquantaine de personnes. Nous avons également prévu un bowling en octobre en comptant sur une trentaine de participants. Armor STAPS veut continuer d’animer la vie étudiante tout en respectant la distanciation sociale.

Propos recueillis par Leslie Mucret
Crédit photo : PictureAlliance / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE