SPORTMAG.fr
En ce moment

La Savate en plein développement à Clermont

Stade Clermontois Savate Boxe Française
Avec 278 licenciés, le Stade Clermontois Savate Boxe Française est le premier club hors région parisienne en termes de nombre de licenciés. Une dynamique qui permet au club dirigé par Laurent Roux de nourrir de nouveaux projets.
Est-ce une fierté toute particulière d’être le premier club hors région parisienne en termes de nombre de licenciés ?

Une fierté, mais aussi un peu une surprise. Habituellement, nous avons des chiffres assez stables tout au long de l’année. L’an passé, nous avions terminé l’année avec un total de 326 licenciés. Là nous en sommes déjà à 278 rien que sur le premier semestre, c’est donc une excellente nouvelle.

Que propose le club cette année en termes d’activités ?

Nous avons bien évidemment la Savate boxe française. Depuis le début de saison, nous avons relancé la Savate défense. La Canne de Combat est également enseignée, on trouvait important de pouvoir proposer les différentes disciplines associées à la Savate. La Savate Forme se développe très bien, c’est une activité qui nous permet de toucher un peu plus le grand public, mais aussi le public féminin. Cela nous permet de monter tout doucement en nombre de licenciés depuis quelques années.

Un effort particulier est-il apporté concernant la pratique des jeunes ?

Tout à fait, on a désormais une cinquantaine de jeunes qui sont bien encadrés. On a une catégorie 6-9 ans et une catégorie 10-15 ans. Ils sont initiés à la Savate boxe française en termes de technique, mais apprennent également les valeurs et l’éthique liées à cette discipline. Que ce soit chez les jeunes ou chez les adultes, on est avant tout sur une pratique de loisir.

Quels sont les futurs projets du Stade Clermontois Savate Boxe Française ?

Depuis le mois de septembre, nous avons un salarié au club, c’est justement quelque chose qui doit nous permettre de continuer à nous développer. On aimerait proposer plus de créneaux, d’heures de pratique. On essaye également de développer l’aspect compétitif avec un groupe jeunes compétiteurs. On met l’accent là-dessus cette année, l’objectif étant de les amener progressivement à participer à des compétitions. Enfin, on espère aussi obtenir plus de soutiens et de partenaires. Actuellement, nous ne sommes pas très soutenus, en particulier parce que Clermont est une ville sportive avec d’autres clubs de haut niveau. La concurrence est forte.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur http://club.quomodo.com/savatebfstadeclermontois/
Propos recueillis par Olivier Navarranne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *