Savate : une année 2020 de très haut niveau

Avec les championnats de France Jeunes, puis les finales Élite A et enfin les championnats d’Europe Combat, le territoire français va briller cette année concernant l’organisation d’événements de Savate de haut niveau.

 

La Savate boxe française débute bien la décennie. Tout au long de cette année 2020, les événements d’envergure ne vont pas manquer sur le territoire tricolore, que ce soit en métropole ou dans les DOM-TOM. Justement, la Martinique sera à l’honneur cette année en organisant les championnats de France jeunes les 30 et 31 mai prochains. Les meilleurs minimes et cadets, filles et garçons, auront rendez-vous pour cet événement unique, organisé par la Ligue de la Martinique. Une Ligue dirigée par Kanelle Léger, ancienne championne du monde et elle aussi passée par ce type de championnat de jeunes avant d’aller conquérir les plus grands titres en Élite. Du côté de la Martinique, ils seront près de 200 athlètes à tenter d’aller conquérir, pour beaucoup, leur premier titre national. Afin de proposer la meilleure compétition possible, la fédération a d’ailleurs joué un rôle crucial. Le Comité directeur de la FFSavate a en effet décidé de prendre en charge les billets d’avion des athlètes sélectionnés. Une belle manière de s’assurer une forte participation de la jeunesse tricolore.

 

Longwy s’impose sur la planète Savate

 

Mais avant les jeunes, place à l’élite. Cette année, les championnats de France Élite A sont divisés en deux parties : une organisation à Longwy et une à Vendargues. Pas une première pour le Savate Club Longwy, déjà organisateur d’un tel événement en 2016. « Cette édition avait été un véritable succès », se souvient Rachid Boucefar, président du club meurthe-et-mosellan. « Nous sommes donc ravis que la fédération nous fasse à nouveau confiance. Nous sommes des passionnés de Savate, nous avons aussi organisé plusieurs événements au niveau mondial en Savate Pro, c’est donc un honneur et une grande joie de recevoir l’élite française chez nous. » D’ailleurs, les participants à ces finales Élite A pourront profiter d’une salle rénovée du côté de Longwy, avec nouvelle sono et écran géant notamment. « C’est une salle de 1 000 places que nous remplissons à chaque fois lors des événements de Savate », révèle Rachid Boucefar. « Un tel événement a des incidences sur l’évolution du nombre de licenciés, mais pour nous le but est avant tout de promouvoir notre discipline. Ce sera le cas lors de ces finales avec plusieurs des meilleurs combattants de la planète et surtout une parité entre combats masculins et féminins. »

 

 

Vendargues fête son anniversaire

 

Les huit autres finales Élite A, quatre finales hommes et quatre finales femmes, auront lieu à Vendargues le samedi 4 avril. « Nous tenions à organiser un grand événement, car il s’agit de la 20e saison du club », confie Jean-Nicolas Vigouroux, président du Teyran Savate Poing 34, club organisateur de l’événement. « Nous nous sommes positionnés sur l’accueil de demi-finales, mais finalement, ce sont bien les finales Élite A qui auront lieu chez nous. Nous sommes ravis que la fédération nous fasse confiance. » Du côté de Vendargues, le club entend bien « miser sur le show son et lumière, mais aussi sur pas mal de surprises, pour un événement inoubliable. » Accueillir l’élite de la Savate boxe française tricolore, une véritable récompense pour le Teyran Savate Poing 34, club en plein développement. « Nous avons aujourd’hui 220 licenciés, avec une hausse de 5 à 10% chaque année », révèle Jean-Nicolas Vigouroux. « Nous accueillons vraiment tout type de public, ce sera aussi le cas lors de ces finales avec un public de connaisseurs, mais aussi de curieux. Nous bénéficions des soutiens des Villes de Teyran et de Vendargues pour l’organisation de cet événement, nous entendons ainsi proposer une manifestation de qualité. Avoir l’élite française chez nous, c’est vraiment le moyen parfait de fêter les 20 ans du club et de faire plaisir à tout le monde. »

 

Boulogne-sur-Mer en mode continental

 

Le bon travail des clubs français est ainsi souvent récompensé par de telles organisations. C’est également le cas du Center Training de Boulogne-sur-Mer. Ce club extrêmement performant, comptant notamment dans ses rangs la jeune Lohane Pochet (championne d’Europe Assaut en titre), va accueillir cette année les finales du championnat d’Europe Combat. Le club des Hauts-de-France a été désigné par la Confédération Européenne de Savate (CESav), un choix plutôt logique. Le Center Training a en effet déjà organisé, avec succès, plusieurs événements d’envergure. Le dernier en date : les championnats de France jeunes, en juin 2019. Cette fois, c’est bien l’élite continentale du Combat qui sera au rendez-vous le samedi 24 octobre 2020 au sein de la cité des Hauts-de-France. Les Tricolores devraient bien évidemment être à la fête, eux qui ont décroché onze titres l’année passée lors des championnats du monde de la discipline…

 

Par Olivier Navarranne
Crédit photo : Homé-Sanfaute
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE