Savate : Les Bleu(e)s se sont préparés à Fontainebleau

Les équipes de France de Savate Combat Seniors et Juniors se sont retrouvées pendant plusieurs jours à Fontainebleau, pour un deuxième stage après celui organisé à Dinard. Bilan de ce stage avec Hubert Abela, DTN adjoint de la FFSavate.

 

Quel était l’objectif de ce deuxième stage à Fontainebleau ?
Le but était de rassembler le groupe en vue du tournoi de qualification pour les championnats du monde qui débute le 11 juin en Tunisie. Nous avons principalement travaillé sur l’endurance, sur le fait de pouvoir être capable de tenir plusieurs rencontres sur deux jours. Nous avons ainsi axé la préparation sur des rounds de trois fois deux minutes, avec des temps de récupération et des répétitions. Nous avons aussi travaillé individuellement avec chacun des athlètes afin de bosser sur leurs points forts.

 

Quel bilan tirez-vous de ce stage ?
Le bilan est plutôt bon, les athlètes ont eu un retour positif. Pour certains, le stage s’est avéré assez intense, mais c’était le but recherché. Il fallait les mettre un peu dans le rouge avant de se rendre en Tunisie. Ils vont retrouver leurs clubs, et nous allons ensuite les retrouver en pleine possession de leurs moyens le jour du départ. C’était le but de ce stage et je pense qu’il est atteint.

 

Attendez-vous un objectif chiffré d’athlètes qualifiés pour les Mondiaux ?
Sans prétention, nous souhaitons que tous aillent au bout. Pour les Seniors masculins et féminins, le but est clair : tous doivent se qualifier pour les finales qui auront lieu entre septembre et décembre. Pour les Juniors, nous aimerions avoir les cinq en finale du championnat et bien entendu ramener le titre mondial.

 

Comment analysez-vous ces équipes de France ?
Le mélange est bon. Nous avons des anciens qui connaissent bien ces tournois de qualifications, à la fois chez les hommes et chez les femmes. Concernant les Juniors, ce sont des petits nouveaux, même si certains ont déjà performé sur des compétitions internationales de jeunes. Pour certains, ce sera une première expérience bénéfique. Physiquement, le groupe est prêt. Nous ne sommes pas à l’abri d’une défaite et d’une déception. Mais, nous resterons vigilants le moment venu afin d’obtenir les meilleurs résultats possible.

Propos recueillis par Olivier Navarranne
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE