Exclusivité : saison compromise pour Pierre Vaultier

Pierre Vaultier ne sera pas présent pour l’ouverture de la Coupe du monde de snowboardcross au mois de décembre. Interrogé en exclusivité, le double champion olympique a passé quasiment trois mois à l’hôpital et a perdu beaucoup de poids. S’il est en phase de guérison, il est bien trop tôt pour prévoir un retour sur le circuit mondial.

 

En décembre prochain, quand la Coupe du monde débutera en Autriche, Pierre Vaultier sera bien sur sa planche, mais bien loin d’un départ avec les meilleurs de la planète. Si tout se passe bien, le Français sera en train de se remettre tout doucement au snowboard, après un été et un automne très compliqués. Le 5 août dernier, Pierre Vaultier annonçait sur Instagram le début d’une longue galère : « 4 semaines à l’hôpital pour une infection de l’articulation du genou… 2 opérations chirurgicales, 5 ponctions, une cinquantaine d’aiguilles passées à travers la peau et des bassines d’antidouleurs. De retour à la maison aujourd’hui, c’est le moment de me faire bichonner par ma femme adorée et de se reconstruire un mental pour le challenge à venir : retrouver la condition physique ! »

« J’ai perdu 10 kg »

Un mois et demi plus tard, tout ne s’est pas passé comme prévu et le double champion olympique de snowboardcross est toujours à la case hôpital. « Cela fait presque trois mois que je suis à l’hôpital, que je n’ai pas marché. J’ai perdu 10 kg. On m’a découvert une arthrite du genou, les médecins pensaient que c’était une infection, mais on n’a pas trouvé de germe. C’était en fait une inflammation, que l’on soigne en ce moment, mais cela prend du temps car le genou est resté enflammé très longtemps. J’ai eu une grosse période de doutes, j’aurais préféré que l’on découvre une infection et qu’on la traite tout de suite. Je suis désormais dans la phase de guérison, il y aura ensuite une phase de rééducation et de remise en forme jusqu’au mois de novembre. Je devrais pouvoir remonter sur la planche début décembre. La saison de Coupe du monde, c’est mort. Mes coéquipiers sont déjà tous en train de skier et moi je suis encore à l’hôpital », détaille Pierre Vaultier. Un contretemps qui n’empêchera pas le Français de garder le regard tourné vers les Jeux olympiques d’hiver 2022 : « Ma balise, ce sont les Jeux de Pékin, tout ce que je fais, c’est dans le but d’aller décrocher un troisième titre olympique. J’ai déjà gagné 6 fois le Globe de Cristal, une fois le championnat du monde, j’ai fait ce que je voulais faire dans mon sport. »

Par Simon Bardet
Crédit photo : Gepa / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE