09/25/2020

Jacky Guillien : « Notre région brille au niveau national »

Jacky Guillien, président du Comité régional PACA de randonnée, fait le point sur la situation de la randonnée dans la région et évoque les nouvelles pratiques comme le longe côte marche aquatique, dont le championnat régional qui se déroulera ce dimanche à Hyères.

 

En quoi consiste le Championnat régional de longe côte marche aquatique ?

Ce championnat régional va rassembler plus de 200 compétiteurs des clubs de la Région Sud Provence-Alpes-Côte-D’azur et permettra de sélectionner les participants au Championnat de France qui aura lieu le 29 juin à Port Barcarès (Pyrénées-Orientales). Le niveau sera très bon, car de nombreux athlètes ayant fait des podiums en 2018 seront présents. Les concurrents vont participer à des épreuves solo de 100 mètres et de 400 mètres et à des épreuves par équipes le 1 000 mètres en tierce ou en quinte, c’est-à-dire qu’ils doivent débuter et arriver ensemble en se relayant. Ce championnat se déroulera, soit sur la plage de l’Ayguade, soit sur la plage des Estagnets, selon les conditions météorologiques. Ce sont deux plages de sable, avec un faible dénivelé, idéales pour la pratique. Le Comité régional PACA de randonnée s’appuie sur le club Hyères longe côte dans l’organisation de cette compétition. Une équipe d’une cinquantaine de bénévoles se prépare pour assurer l’arbitrage, le ravitaillement et la logistique le jour J.

La discipline du longe côte prend-elle de l’ampleur ?

Il existe 28 clubs dans la région qui pratiquent cette activité récente. Le longe côte répond à un besoin actuel, l’épreuve durant deux heures, les participants ne sont pas obligés de bloquer toute leur journée. Les performances ont explosé en quatre ans, nous sommes passés de l’amateurisme à de véritables compétiteurs qui s’entraînent régulièrement. Notre région brille particulièrement au niveau national. Le Comité encourage le haut niveau en proposant des aides financières aux juniors et aux cadets pour leurs déplacements. L’activité est encadrée par des personnes titulaires du brevet fédéral pour rendre la pratique ludique, efficace et sécurisée. Nous promouvons la discipline pour la faire connaître et ramener de nouveaux athlètes.

Le longe côte concerne-t-il uniquement le haut niveau ?

C’est aussi une activité de loisirs et de remise en forme, car on peut doser son effort. Être dans l’eau permet de ménager ses articulations et facilite le retour veineux. Le longe côte est une pratique douce recommandée par les médecins.

Quelles sont les autres disciplines affiliées au Comité régional PACA de randonnée ?

La principale activité de la Fédération française est la randonnée pédestre. D’autres activités se sont développés autour, comme le longe côte et la marche nordique, elle aussi très prisée actuellement. La Fédération compte 270 000 adhérents en France et la Région Sud réunit à elle seule 28 000 licenciés.

Comment accompagnez-vous les clubs au quotidien ?

Le Comité a engagé une dizaine de salariés diplômés en master capables d’appliquer les directives et d’être innovants. Cela nous permet d’offrir des prestations de qualité et de contribuer au bon fonctionnement du comité. Nous soutenons les clubs sur les plans administratif et logistique. Le Comité régional et les comités départementaux font des efforts pour minimiser le coût de la formation des cadres. Enfin, nous utilisons nos media pour relier leurs activités et les valoriser. L’un de nos soucis actuels est de créer de nouveaux clubs pour éviter les zones blanches. C’est difficile, car il y a un manque de bénévoles.

Comment attirez-vous de nouveaux licenciés sachant que la randonnée est une activité qui peut se pratiquer seul ?

Être licencié, c’est être dans un milieu convivial, encadré par des personnes diplômées qui connaissent le milieu, qui peuvent sécuriser les randonnées et agrémenter les balades avec des commentaires sur la faune, la flore et le patrimoine. De plus, la Fédération offre des outils informatiques pour bien préparer une randonnée ou un trail. En Région Sud, nous proposons un des plus faibles coûts pour une licence.

Plus d’informations > paca.randonnee.fr

Nous recherchons des adhérents, mais notre effectif est en progression tous les ans. Cependant, l’âge moyen est plutôt élevé et nous souhaitons inverser cette tendance. Il faut trouver des activités innovantes afin d’attirer d’autres publics. C’était l’objet d’un colloque national qui a eu lieu début avril. La Fédération a pris conscience des difficultés actuelles et à venir et compte trouver des solutions.

Propos recueillis par Leslie Mucret
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE