Denis Masseglia : « Miser sur le sport, c’est miser pour l’avenir du pays »

Denis Masseglia vit ses derniers jours à la tête du Comité national olympique et sportif français (CNOSF). Après 12 ans de présidence, l’ancien rameur international dresse le bilan de ses trois mandats, marqués notamment par l’obtention des Jeux Olympiques et Paralympiques à Paris, en 2024.   Dans quel état d’esprit êtes-vous, à quelques semaines de […]
Denis Masseglia vit ses derniers jours à la tête du Comité national olympique et sportif français (CNOSF). Après 12 ans de présidence, l’ancien rameur international dresse le bilan de ses trois mandats, marqués notamment par l’obtention des Jeux Olympiques et Paralympiques à Paris, en 2024.
Dans quel état d’esprit êtes-vous, à quelques semaines de la fin de votre troisième et dernier mandat de président du CNOSF ?
Je vis la fin du mandat avec beaucoup de sérénité, parce que j'ai milité moi-même pour qu'il y ait une limitation d'âge. Elle s'applique à moi, où est le problème ? Je dois donner l'exemple. Je pars aussi avec la satisfaction de laisser une maison en bonne marche. Depuis 12 ans, il n'y a pas eu la moindre crise politique, financière ou éthique au sein du CNOSF. C'est déjà pas mal.
Pouvez-vous nous raconter le parcours qui vous a mené jusqu’au CNOSF ?
On ne naît pas président, on le devient...  
Pour lire la suite :
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

Désolé, vous ne pouvez pas laisser de commentaire sur cet article.

PUBLIER UN COMMENTAIRE