Denis Masseglia : « Je laisse une maison en bonne marche »

Président du CNOSF, Denis Masseglia nous a accueilli au siège de l’institution, à Paris. A quelques semaines de la fin de son mandat de président, il se confie sur son héritage.

En ce mois de juin, le CNOSF s’apprête à changer de visage à l’occasion des élections. De son côté, Denis Masseglia arrive à la fin de son troisième mandat avec sérénité, lui qui part avec le sentiment du devoir accompli. Sous sa présidence, le sport français a obtenu l’organisation des Jeux olympiques à Paris en 2024. C’est là l’un des nombreux héritages laissés par Denis Masseglia, qui se confie sur son bilan et son vécu de ses trois mandats.
 

 

Olivier Navarranne
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE