SPORTMAG.fr

Claude Azéma : « Intéresser les gens à la pratique sportive »

Tom Mauron
Le CDOS Jura encourage la pratique sportive par des animations et aident les bénévoles grâce à des conférences et des formations. Ces actions sont décrites par Claude Azéma, le président.

 

Que propose le CDOS Jura pour aider les comités départementaux et les clubs dans leur fonctionnement ?

En tout, 47 comités départementaux sont affiliés au CDOS 39. Nous proposons beaucoup de formations selon les demandes, comptabilité, PSC1, informatique, entre autres, auxquelles nous ajoutons surveillant de baignade cette année. Le CDOS organise également des conférences animées par des intervenants extérieurs pour donner des informations sur différents thèmes comme l’Agence nationale du sport, la responsabilité des adhérents ou encore l’emploi sportif. Le CDOS abrite le centre de ressources et d’informations des bénévoles qu’ils peuvent consulter sur différents sujets. Nous organisons aussi le « Trophée des bénévoles » pour lequel chaque comité choisit un bénévole qui ne fait pas partie du bureau à qui nous remettons une récompense.

Quelles actions menez-vous auprès des jeunes ?

Nous remettons des récompenses appelées les « Coqs du CDOS » à un cadet par discipline. Tous les ans en été, nous organisons les Juralympiques à la base de Bellecin, une compétition à laquelle les comités envoient cinq jeunes qui pratiquent une discipline différente de la leur. Cette année, nous allons également permettre aux parents de participer.

Organisez-vous des animations sur le territoire ?

Le CDOS participe à la semaine « Sentez-vous sport » en septembre dans différentes communes du Jura en proposant chaque année une nouvelle thématique en lien avec le sport santé. En 2018, nous avions fait venir des cardiologues. Cette année, le sport en entreprise sera la thématique d’une journée d’information sous forme de compétitions ludiques de VTT, de pétanque ou encore de courses à la base de Bellecin. L’objectif sera de montrer ce que le sport peut apporter à l’entreprise et réciproquement. Pendant cette même semaine « Sentez-vous sport », nous organisons une journée consacrée aux scolaires en association avec l’UFOLEP et l’USEP. Nous organisons également la Journée olympique le 23 juin (photo) et la Fête du sport durant laquelle nous nous associons aux fédérations handisport et de sport adapté. Il y a environ 65 000 licenciés dans le département répartis dans 800 clubs, notre but n’est pas d’attirer de nouveaux licenciés – c’est le travail des fédérations -, mais d’intéresser les gens à la pratique sportive.

Comment travaillez-vous avec les institutions locales ?

Le Conseil départemental nous aide dans notre développement, alors nous intervenons sur ses manifestations quand il a besoin de nous. Le service jeunesse et sport de la Préfecture nous a demandé de faire des réunions dans le cadre du grand débat et l’un de ses représentants est toujours présent lors de nos conférences. Nous sommes aussi en lien avec l’Association des maires du Jura, car depuis cette année, le CDOS 39 organise le challenge de la commune la plus sportive. Nous évaluons les politiques sportives des communes de moins de 2 400 habitants et de 2 400 à 8 000 habitants afin de leur remettre le label.

Plus d’informations > jura.franceolympique.com

Par ailleurs, nous avons signé une convention avec la maison d’arrêt de Lons-le-Saunier il y a quatre ans pour faire des interventions auprès des détenus. Cette année, des membres du CDOS ont proposés des activités de badminton, volley ou encore fitness. De plus, deux fois par an et en accord avec le juge d’application des peines, nous amenons quelques détenus faire une journée de sport à la base de Bellecin l’été et à Lamoura l’hiver .

Le CDOS du Jura peut-il être partie prenante dans l’organisation des Jeux olympiques à Paris en 2024 ?

Nous pouvons surtout nous impliquer en amont. Nous avons travaillé avec le CROS sur l’opération Terre de jeux afin de lister les sites qui peuvent convenir aux délégations étrangères. Sur notre territoire, la base Bellecin, Prémanon ou encore le lac de Chalain sont des lieux intéressants pour la préparation des athlètes.

Avant les JO de 2024, il y aura les Jeux olympiques de la jeunesse d’hiver à Lausanne en 2020. Comment le CDOS peut profiter de l’événement ?

Le Jura accueillera trois épreuves de ces JOJ au Stade des Tuffes : le biathlon, le combiné nordique et le saut à ski. Le CDOS était présent sur le stand du comité d’organisation qui s’est déplacé sur les grosses épreuves de sport d’hiver organisées dans notre département.

Propos recueillis par Leslie Mucret

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *