Brigitte Henriques élue présidente du CNOSF

Vice-présidente de la Fédération française de football, Brigitte Henriques a été élue, ce mardi, présidente du Comité olympique national et sportif français (CNOSF). Il s’agit de la première femme à accéder à ce poste depuis sa création en 1972.

Denis Masseglia connaît son successeur. Il s’agit de Brigitte Henriques, vice-présidente de la FFF et première femme à accéder à la tête du CNOSF depuis la création de l’institution en 1972. Elle a obtenu la majorité absolue au premier tour avec 577 voix, soit 57,87% des suffrages exprimés, et devance l’ex-champion olympique Thierry Rey. Brigitte Henriques a co-construit un programme de 121 mesures intitulé « Relevons la France du sport ». Noël Le Graët, président de la FFF, était d’ailleurs présent ce mardi au côté de Brigitte Henriques à l’occasion de son élection. Denis Masseglia, qui quitte donc son poste de président du CNOSF, est apparu très ému à l’heure de laisser la main après douze ans de présidence.

« Je mesure l’honneur et la responsabilité qui me revient. Je défendrai la France du Sport et je la représenterai avec humilité et force. Dès maintenant, je suis au service de tous les sports, de toutes les fédérations, de tous les membres du CNOSF, dans une approche d’ouverture et de transparence », a expliqué Brigitte Henriques après son élection. « Cette démarche collective sera l’ADN de ma gouvernance partagée. Je souhaite dédier cette victoire à toutes les femmes, à toutes celles qui m’ont inspiré et accompagné. Pour qu’elles osent candidater et accéder à des postes à responsabilité. Et à tous les hommes qui m’ont porté tout au long de mon parcours, en premier lieu Noël Le Graet, et Denis Masseglia, qui m’ont fait confiance toutes ces années. »

Olivier Navarranne
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE