Les Coqs Rouges, 130 ans de sport à Bordeaux

Association historique du centre-ville de Bordeaux, créée en 1891, les Coqs Rouges est un vecteur important de lien social en mettant en place de nombreuses activités sportives et culturelles.

Plus de 2000 adhérents, 35 activités sportives, culturelles, de loisir et d’animation ou encore 100 bénévoles : les Coqs Rouges demeurent un pilier du sport à Bordeaux, même 130 après leur création. « Notre association offre une large palette d’activités sportives, culturelles et artistiques, pour petits et grands, en compétition ou loisir. Nous disposons de solides infrastructures : plusieurs équipements sportifs au siège, 14 Place Sainte-Eulalie, mais aussi un vaste domaine à Gradignan, qui s’articule autour du Château Moulerens », explique le directeur Patrick Cazenave. Au total, une vingtaine de disciplines sont représentées, parfois originales à l’image du dodgeball, du kin-ball ou du beach tennis. « Ces dernières années, les Coqs ont cherché à diversifier leurs activités. Ainsi, il y en a désormais pour tous les goûts et âges. Aux Coqs Rouges, on peut pratiquer un sport collectif, de raquettes, aquatique, ou encore un art martial. Le Pôle Expression corporelle s’est développé, nous avons désormais un choix fourni d’activités danse et bien-être. Les Coqs sont également très actifs dans l’animation de la jeunesse du quartier, en intervenant dans les écoles, et en proposant des séjours et stages sportifs pendant les vacances scolaires. »
 

 
Le multisports fait partie des piliers des Coqs Rouges, qui dispose d’ailleurs d’une section de l’Ecole Multisports. Cette dernière propose aux enfants de 6-11 ans un programme complet d’activités très variées afin de découvrir plusieurs disciplines. Des jeux de ballons, jeux de raquettes, à l’expression corporelle, en passant par la découverte gymnique, les jeux d’opposition ainsi que les arts martiaux. La crise de la Covid-19 a logiquement secoué l’association et son fonctionnement depuis plus d’un an, mais l’optimiste demeure parmi les bénévoles. « Si l’on doit retenir le positif, cette crise nous rappelle qu’il faut prendre soin les uns des autres et nous impose aussi plus de bienveillance », assure Patrick Cazenave. « Malgré cette situation inédite, notre belle association continue comme elle peut son œuvre. Nous sortirons plus forts de ces épreuves, c’est certain. » Des Coqs Rouges plus forts et toujours aussi déterminés à animer le centre-ville de Bordeaux.

Olivier Navarranne
Crédit photos : Icon Sport et
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE