« Mai à vélo » se prépare partout en France

Le challenge Mai à vélo durera du 1er au 31 mai. Pédaler le plus de kilomètres possible pour gagner : c’est l’objectif de cet événement.

« Mai sera le mois pour se remettre en selle. Un mois, plutôt qu’une journée, pour que le vélo soit à la fête. » C’était le souhait d’Élisabeth Borne, ministre de la Transition écologique, et de Roxana Maracineanu, ministre des Sports, et des responsables d’associations, en janvier dernier, au moment d’annoncer la création du challenge « Mai à vélo ». Un événement qui répond à l’augmentation inédite de la pratique du vélo, tous modes confondus, enregistrée sur l’ensemble du territoire. Il s’inscrit dans la continuité des événements nationaux, tels que la Fête du vélo, portés par plusieurs institutions constituant la nouvelle coordination nationale de Mai à vélo. L’ambition est d’amplifier cette dynamique cyclable, mais surtout de l’inscrire dans la durée, auprès du plus grand nombre, partout en France.
 

 
Mai à vélo rassemble toutes les actions entreprises localement, sur tout le territoire, pour promouvoir la pratique du vélo, sous toutes ses formes, auprès du plus grand nombre, à travers des événements cyclables, pédagogiques et populaires. L’inscription pourra s’effectuer sur la plateforme www.maiavelo.fr. Tout au long du challenge, les équipes seront classées selon le nombre de kilomètres effectués, au niveau local et au niveau national. Elles seront réparties en quatre catégories : territoires/collectivités territoriales, employeurs (entreprises, institutions publiques, commerçants, etc.), institutions éducatives (écoles, collèges, lycées, universités, etc.), et associations/autres.

Olivier Navarranne
Crédit photos : Icon Sport et
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE