SPORTMAG.fr

« Permettre aux jeunes filles de s’épanouir grâce au sport »

Crédit Agricole
Le Crédit Agricole est devenu en octobre dernier « Supporter National » de la Coupe du monde 2019. Un engagement naturel pour le groupe comme le souligne Véronique Faujour, Directrice Marketing Groupe et Communication client de Crédit Agricole S.A.
Vous avez rejoint très tôt le groupe des partenaires de la Coupe du monde 2019. Pourquoi cet engagement ?

Le Crédit Agricole est un partenaire historique de tous les footballs, des plus jeunes jusqu’aux équipes nationales. Nous accompagnons la Fédération Française de Football (FFF) depuis plus de 45 ans. C’était donc naturel de nous engager sur cette Coupe du monde. C’est aussi une belle opportunité pour le Crédit Agricole, en tant que banque des territoires, de s’impliquer aux côtés des villes-hôtes. Enfin, nous tenions à rappeler tout notre soutien au football féminin, nous qui sommes partenaires de l’Équipe de France depuis plus de 10 ans.

Votre engagement dans le sport s’articule autour d’une ambition, « Le Sport comme école de la vie ». De quoi s’agit-il ?

C’est d’abord une conviction forte, celle que les valeurs du sport rendent plus fort, individuellement et collectivement, et que ces valeurs sont utiles tout au long de notre vie. Cet engagement puise ses racines dans le sport amateur, à travers notamment les actions menées par nos caisses régionales. Nous soutenons 27 disciplines et sommes présents partout en France. « Le Sport comme école de la vie » se décline à travers différents programmes. Nous parrainons par exemple le « Label Jeune » de la FFF, qui récompense les clubs exemplaires en matière éducative notamment. Avec la Fédération Française de Judo, nous soutenons activement l’opération « Les mercredis de l’Équipe de France » : des athlètes vont à la rencontre des enfants, des licenciés, mais aussi des personnes en difficultés. Ce sont des journées extrêmement riches en lien social. Un site Internet (ca-sportecoledevie.fr) recense toutes ces initiatives inspirantes, illustrant ainsi notre vision du sport et de ses valeurs.

Comment la Coupe du monde 2019 s’intègre-t-elle dans cette stratégie ?

Nous sommes convaincus que le sport peut être un levier d’émancipation pour les femmes, qu’il peut renforcer l’estime de soi, favoriser le leadership, etc. C’est un vecteur qu’il convient de renforcer. C’est pourquoi nous travaillons étroitement avec des partenaires qui œuvrent dans l’insertion professionnelle par le sport pour que plus de jeunes filles aient accès à différents dispositifs. Le thème de l’émancipation des femmes par le sport est bien sûr aussi évoqué durant la Coupe du monde, par le biais de spots TV ou de programmes dédiés. Nous parrainons par exemple le programme court « Plus fort grâce au sport », une série de témoignages de sportifs amateurs et professionnels, diffusée tous les dimanches soir sur TF1 avant le journal télévisé. Pendant la Coupe du monde, ces portraits seront dédiés exclusivement à des femmes. Ce type d’opération permet de rendre visibles des histoires, des parcours, ce qui est essentiel pour susciter des vocations.

Article issu de la revue Sport et Genre de Sport et Citoyenneté, partenaire de SPORTMAG, à consulter en intégralité sur www.sportetcitoyennete.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *