Le palmarès de la 5ème édition des Trophées Sport et Management

Placés sous le Haut Patronage du Ministère des Sports, les Trophées Sport & Management 2018 ont dévoilé leur palmarès de la cinquième édition à l’Assemblée nationale.

 

Les 5èmes Trophées Sport & Management ont été remis à l’Assemblée Nationale, récompensant les meilleures initiatives sportives menées par les entreprises, les startups, les territoires, les grandes écoles et les universités au service du développement de leur performance économique et sociale. Les projets valorisant la modernisation des acteurs du sport et la qualité de leur engagement citoyen, comme les parcours de reconversion professionnelle exemplaires de sportifs de haut niveau ont également été primés. Un jury indépendant, composé de personnalités qualifiées et de dirigeants reconnus du sport, de l’entreprise, des grandes écoles et des territoires (et présidé par M. Patrice Hagelauer) a établi le palmarès 2018.

> La passe de cinq pour les Trophées Sport et Management

Les trophées ont ainsi été décernés aux porteurs de projet lauréats devant près de 350 personnalités et dirigeants du sport, des entreprises, des territoires et de l’enseignement supérieur. A l’image du palmarès de cette 5ème édition, ces trophées ont vocation à reconnaître et valoriser l’énergie positive, l’innovation managériale et la créativité des acteurs de terrain, qui accompagnent au quotidien le développement de l’économie du sport, et à inspirer le déploiement des futures initiatives.

Trophée du dirigeant sportif :

Bernard Lapasset – Président d’honneur du COJO Paris 2024 : Figure emblématique de l’ovalie et du sport français, Bernard Lapasset a été à la tête de la Fédération Française de Rugby de 1991 à 2008, avant de prendre la présidence de l’IRB de 2008 à 2016. C’est d’ailleurs sous sa présidence que le Rugby à 7 a réintégré le programme des Jeux Olympiques en 2016 à Rio. C’est également sous son impulsion que la France a été retenue pour organiser la coupe du monde de Rugby en 2007. Proche du mouvement olympique il est également vice-président du CNOSF de 1992 à 2009. Fort de sa grande expérience dans l’organisation d’évènements sportifs mondiaux, il devient co-président du Comité de Candidature de Paris 2024 ajoutant ainsi un nouveau succès à son palmarès. Ce nouveau prix consacre la qualité de l’engagement des dirigeants sportifs.

Trophées meilleure reconversion professionnelle – Sportifs de Haut Niveau [SHN] – Moins de 35 ans :

Marlène Cieslik (photo ci-dessous) : Après avoir passé 6 ans au conservatoire de danse, puis obtenue sa ceinture noire de karaté, Marlène Cieslik commence la Savate boxe française à l’université. En 2008, elle obtient un master 2 Recherche Mention Droit public et intègre deux ans plus tard par concours l’Ecole des Hautes Etudes de Santé Publique. Elle devient par la suite directrice adjointe du CHU de Nantes où elle met en place une section adaptée de Savate Boxe Française pour les patients et, dans le même temps, gagne ses titres de championne d’Europe et de championne du monde. Elle met finalement fin à sa carrière sportive en 2014 pour se consacrer à son travail et à sa nouvelle fonction de vice-présidente de la FF Savate Boxe Française.

Trophées meilleure reconversion professionnelle – Sportifs de Haut Niveau [SHN] – Plus de 35 ans :

Pierre Paquin (photo ci-dessus) : Après avoir passé 10 ans en équipe de France de ski alpin, remportant 5 titres de champion de France en descente, slalom et super combiné, Pierre Paquin a été diplômé de l’Ecole Supérieur de Journalisme. Partant d’un triple constat, il décide de basculer dans l’entreprenariat et lance AirFit, une startup qui met à disposition des aires de fitness plein air associées à une application mobile de coaching sportif. La rigueur et l’exigence nécessaires à la réalisation d’une carrière de sportif de Haut Niveau lui ont permis de développer AirFit conduisant à son incubation au Tremplin depuis 2016.

Trophée décideur économique :

Vincent Salimon – Président Directeur Général de BMW France : Ancien membre de l’équipe de France de natation de 1981 à 1988, présélectionné aux Jeux Olympiques de Los Angeles de 1984, Vincent Salimon a su capitaliser sur son expérience de « Team Captain » de l’équipe de France de natation pour gravir les échelons tout au long de sa carrière professionnelle au sein de BMW. Il est aujourd’hui le PDG de BMW France, qui déploie le programme « BMW Sport Expérience ». Ce dispositif unique valorise et déploie les valeurs sportives auprès de ses équipes au quotidien tout en accompagnant le développement des sportifs des fédérations partenaires. Le sport fait en effet partie des valeurs historiques du groupe. Il met en oeuvre de façon continue avec plusieurs fédérations (rugby, golf) des programmes de partenariats sportifs globaux valorisant autant l’innovation que la transmission des savoirs, et s’adresse ainsi à l’ensemble des acteurs du sport depuis l’élite (équipes de France et sportifs de haut niveau reconnus) jusqu’aux sportifs amateurs, licenciés au sein des clubs. BMW Group est partenaire de la Ryder Cup 2018 en France et du Marathon de Paris.

Trophée entreprises :

Sanofi – Anne-Marie Fontvieille – « Take Care & Bwel ! » : Initié par le comité de pilotage du programme « Corporate Wellness » du groupe, le programme « Take Care & Bwel » a vu le jour en 2013. Mis en place dans 48 pays et touchant 74% des sites mondiaux de Sanofi, le programme très complet et global concerne près de 1000 collaborateurs et s’appuie sur une application mobile permettant de donner des conseils sur l’activité physique, la nutrition ou encore sur la prévention des maladies. Le programme est également renforcé par l’encouragement à la pratique physique au travers de la mise à disposition de salles de sport, de coachings privés ou encore de cours collectifs par l’entreprise. Ce dispositif exemplaire fait l’objet d’études rigoureuses soutenues par l’Institut Européen de l’innovation et de la Technologie pour la Santé.

Trophée Startup :

My Coach Sport – Cédric Messina – « L’expertise technique du sport français digitalisée » : En digitalisant l’expertise technique des acteurs du sport français et en proposant des outils analytiques pour chaque domaine de compétence, My Coach sport accompagne le développement numérique des organisations et facilite la diffusion des bonnes pratiques tout en favorisant l’optimisation de la performance. Pointée par le ministère des Sports et le ministère du Numérique parmi les 8 startups les plus prometteuses de France, My Coach accompagne déjà 5 fédérations olympiques : la Fédération Française de Football, Fédération Française de cyclisme, Fédération Française de Hockey, Fédération Française de Volleyball et Fédération Française de Surf. Accélérée par Allianz, la startup déjà bien installée en France a engagé son développement à l’international. C’est à la fois le fort potentiel de développement de cette start-up, et le redéploiement stratégique des fédérations qu’elle induit que le jury a récompensé.

Trophée acteurs du sport – RSE :

Premiers de Cordées – Julie Garcia – « Le sport comme dynamique de partage » : Créée en 1999, Premiers de Cordées est une association nationale reconnue d’intérêt général proposant des initiations sportives à l’attention des enfants hospitalisés quelles que soient leurs pathologies. Le programme « Sport à l’hôpital », parrainé par des personnalités renommées comme Thierry Omeyer ou encore Kylian Mbappé, propose une journée évasion au stade de France pour 1 500 enfants ainsi que la semaine du sport à l’hôpital. Grâce à la participation de 150 bénévoles et 150 éducateurs, l’association a pu toucher près de 2 500 enfants en 2017.

Trophée acteurs du sport – Management :

Basket Club Arbreslois – Aline Clairet – « Coopération Cap Basket » : Avec l’objectif de donner le moyen aux associations et aux dirigeants de pérenniser la pratique du sport, 3 clubs du territoire ont créé une association loi 1901 afin de mutualiser leurs ressources et se dimensionner à la mesure de leurs enjeux de développement. La mutualisation des énergies et des compétences a permis l’avènement d’un format de club innovant et d’un projet de développement mobilisateur, permettant de fédérer les dirigeants et de créer de nouveaux liens au travers notamment le regroupement de 17 communes et de 1.140 licenciés. Ce projet managérial ambitieux au service du territoire et des clubs rencontre un tel succès qu’une extension du dispositif est d’ores et déjà prévue en 2018.

Trophée territoires :

Ville de Poissy – Karl Olive – « Poissy bien-être » : Adossée à une conviction forte et une vision stratégique précise, la ville de Poissy a mis en place un dispositif sportif complet étalé sur 3 ans au service des 850 agents de la ville. « Poissy bien-être » a été pensé autour du bien-être individuel et de l’efficacité organisationnelle et managériale. La pratique sportive s’organise sous la forme de 4 cycles de 10 séances, encadrés par des éducateurs. Chaque semaine 45 créneaux différents de 2 heures sont proposés aux collaborateurs permettant de positionner le sport comme un véritable catalyseur social entre les équipes. La ville de Poissy fait aujourd’hui figure de modèle managérial pour beaucoup d’autres territoires souhaitant promouvoir le sport santé comme un enjeu de développement de leurs équipes.

Trophée grandes écoles / université :

Université de Poitiers – Arnaud Saurois – « UELNESS, projet pédagogique sport santé et culture » : Au sein de la Chaire Sport Santé de l’Université de Poitiers, une Unité d’Enseignement Libre du « bien-être » a été mise en place afin de faire la promotion d’un mode de vie propice au développement personnel et à la réussite universitaire. Répartie sur 5 semaines, la formation aborde trois dimensions : le sport permettant de découvrir de nouvelles activités et de comprendre le lien entre activité physique, santé et performance, la nutrition apportant les bases des bonnes pratiques alimentaires et la culture afin de mettre en avant l’intérêt d’une vie culturelle riche et variée sur la santé.

Prix spécial du jury :

CAMI Sport & Cancer – Thomas Ginsbourger – « Pôles Sport & Cancer » : La CAMI Sport & Cancer est une association à but non lucratif reconnue d’intérêt général. Elle se compose d’un siège, la Fédération Nationale CAMI Sport & Cancer, et de 26 comités départementaux, dont le but commun est d’intégrer l’activité physique et sportive comme une thérapie non médicamenteuse dans les parcours de soins en cancérologie avec une approche globale et humaniste. En 2017, la CAMI Sport & Cancer est présente dans une vingtaine d’hôpitaux et propose environ 80 lieux en ville sur tout le territoire. Grâce à un parcours unique et novateur composé de 3 phases complémentaires, à l’Hôpital pour les patients en début de traitement, en Ville pour les patients en cours ou en fin de traitement et dans les Clubs sportifs partenaires pour les patients en rémission, la Cami Sport & Cancer accompagne 2500 patients par semaine. Une formation en Thérapie Sportive est également mise en place via le Diplôme Universitaire « Sport & Cancer » de l’Université Paris XIII permettant un déploiement d’une cinquantaine de praticiens en France. Elle a influencé les travaux qui ont permis la rédaction de la loi « sport sur ordonnance » de janvier 2016.

La rédaction

 

Crédit photo : ARIX Photographies
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE