Le latte art remporte le SBChallenge

Lilian Minisini et Apolline Montagner sont les vainqueurs 2019 du SBChallenge, un concours d’innovation dans la communication pour les marques de sports. Lilian raconte.

 

Quel est le principe ce concours ?

Le SBChallenge est un concours d’innovation destiné aux étudiants, organisé par Sports Business Consulting, une association spécialisée dans le sport, créée par des étudiants de l’EDHEC Business School. Les participants, par groupe de deux à quatre, sont appelés à donner une solution originale pour promouvoir une marque de sport dans le domaine du conseil. Dans un premier temps, il faut monter un dossier. Les groupes pré-sélectionnés font ensuite le pitch de leur projet devant des consultants qui travaillent dans le domaine. Enfin, sept équipes arrivent en finale lors d’un événement à Paris devant du public pour présenter la version définitive de leur produit.

Quel est le projet qui a permis à vous et Apolline Montagner de remporter ce concours ?

Nous avons repris le concept de latte art qui consiste à dessiner des motifs dans la mousse de café. Nous avons proposé une imprimante qui fait des impressions avec cette encre alimentaire. La mousse du café, comme de la bière, donne une impression rapide et précise. L’imprimante peut être proposer lors d’un événement sportif pour imprimer l’image d’un moment marquant. Nous avons choisi la marque Puma pour appliquer notre projet, mais il peut être transposé dans d’autres secteurs.

Pourquoi avoir choisi le latte art ?

Nous avons cherché de nouveaux moyens de faire la publicité. Utiliser la boisson était une idée originale, ce qui était demandé. Ça donne un côté nouveau, ludique et, en plus, polyvalent. Le latte art a du succès sur Instagram, ainsi le concept peut permettre à un community manager d’organiser un concours sur les réseaux sociaux. Nous avons répondu aux critères du concours : créer un nouveau support de communication et exploiter ses possibilités.

Qu’est-ce qui vous a motivé à concourir ?

C’est Apolline qui a voulu s’inscrire et qui m’a demandé d’être son binôme comme il fallait être deux minimum. Nous faisons tous les deux partie du conseil de l’association Sports Business Consulting et nous sommes intéressés par le domaine du conseil. Développer une idée de marketing est grandement encouragé, nous avons intérêt à mettre en application concrète nos connaissances dans le conseil pour notre cursus. Nous avons passé une vingtaine d’heures sur ce projet.

Quelle est la suite pour votre projet ?

Nous avons les contacts de l’incubateur de l’EDHEC pour peut-être créer une start-up, mais nous ne savons pas encore si cela va aboutir. Je ne sais pas si c’est compatible avec notre cursus.

Propos recueillis par Leslie Mucret
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE