Jean-Luc Sadik : « Récompenser les initiatives innovantes »

Acteur pionnier du consulting en management et stratégie sportive depuis 1989, TPS Conseil organise depuis cinq ans les Trophées Sport and Management. Le jury, présidé cette année par Patrice Hagelauer, récompense les innovations et les projets de développement managérial liés au sport. Jean-Luc Sadik, le président de TPS Conseil, a accepté de nous présenter ces Trophées. Entretien…

 

Jean-Luc Sadik, tout d’abord, en quoi consistent ces Trophées Sport & Management ?

Ils ont été créés en 2013. C’est donc la cinquième édition qui est lancée cette année. Ces Trophées récompensent toutes les initiatives innovantes mises en place autour du sport par les entreprises, les territoires, les associations sportives (clubs, ligues, comités, fédérations, …), ou encore les grandes écoles et les universités. Ils distinguent également les parcours de reconversion professionnelle exemplaires de sportifs de haut niveau. De nombreux partenaires institutionnels, sportifs et du monde de l’entreprise sont engagés à nos côtés, promouvant ainsi la logique d’ouverture et de décloisonnement recherchée. Ils sont remis chaque année à l’Assemblée Nationale et rassemblent chaque année un nombre toujours plus élevé de participants et de projets.

Que souhaitez-vous pour cette cinquième édition ?

Déjà, il est important de souligner qu’elle sera marquée par quelques petites nouveautés. Nous allons par exemple décerner un tout nouveau prix “Start Up” qui récompensera une entreprise ayant développé une innovation, technologique ou non, liée au secteur du sport. Le jury attend de nombreuses candidatures au regard de l’engouement actuel sur le sujet et la qualité des multiples dispositifs d’accompagnement présents dans les territoires. Plus globalement, nous souhaitons éclairer de manière encore plus forte l’enjeu de modernisation et le renouvellement des modèles traditionnels de développement que doivent relever les acteurs du sport au niveau local et national. Enjeu amplifié par l’échéance à venir de Paris 2024 et l’héritage qui y sera associé. Il faut donc que tous ces écosystèmes puissent réellement mieux se connaître, travailler plus efficacement ensemble et se nourrir mutuellement des idées de chacun pour déployer de nouveaux projets opérationnels efficaces et mobilisateurs, et une nouvelle manière de vivre et partager le sport. Valoriser et récompenser les acteurs de terrain sont absolument essentiels pour nous. Notre vocation est de mettre en lumière et de rapprocher le plus grand nombre de projets qui produisent des résultats et ouvrent de nouvelles voies.

À qui vous adressez-vous ?

Nous souhaitons mobiliser tous ceux qui déploient, au travers du sport, des projets managériaux, pédagogiques et territoriaux efficaces et porteurs de sens. Je pense ainsi par exemple aux entreprises qui ont su améliorer l’engagement et le fonctionnement de leurs équipes au travers du sport et de sa pratique, aux initiatives déployées dans les territoires en faveur du sport santé ou du sport pour tous, de l’optimisation de la gestion des équipements, ou encore de la mobilisation autour de l’accueil des grands événements, voire encore aux actions événementielles et programmes pédagogiques sportifs originaux et remarquables mises en place par les étudiants et les enseignants des grandes écoles et universités.

Quels sont les bénéfices de ces Trophées pour les lauréats ?

Au-delà de l’exposition qui est très forte pour les nominés et surtout les lauréats, les Trophées Sport & Management proposent d’accompagner le développement des projets primés et des lauréats pendant un an auprès de l’ensemble des acteurs de l’écosystème sportif. Mieux encore, les partenaires associés à notre dispositif participent à nos côtés à cette démarche d’accompagnement et de mentoring. Il y a ainsi un vrai suivi qui s’est installé au fil des années, une réelle continuité où les anciens lauréats peuvent à leur tour aujourd’hui soutenir les nouveaux primés, certains ont même depuis rejoint le jury. Une réunion spécialement consacrée aux lauréats et à leurs projets est également organisée chaque année au mois de novembre, soit six mois après la cérémonie. Tous peuvent ainsi se revoir, échanger sur le développement de leurs projets respectifs, et présenter les retombées dont ils ont pu bénéficier. Pour eux, c’est un espace d’exposition supplémentaire important, puisque nous mobilisons à cette occasion un public de dirigeants sportifs et économiques sensibilisés à leurs enjeux. Depuis cinq ans et le lancement des Trophées, une véritable communauté solidaire s’est ainsi développée. Nous suscitons et favorisons des mises en relation utiles aux projets des lauréats. C’est un vrai booster. Enfin, il me semble nécessaire d’insister également sur la vocation pédagogique de ces Trophées, qui au travers de l’éclairage apporté à la réussite des nombreux projets opérationnels distingués, peuvent inspirer positivement le développement de nombreuses autres initiatives. Nous essayons ainsi d’encourager concrètement tous ceux qui ont l’énergie et l’envie d’entreprendre au sein de leur organisation de porter un regard plus large et plus positif sur ce que le sport peut apporter à leur développement et à leur performance.

Les acteurs du sport sont également concernés par ces Trophées…

Oui, tout à fait. Nous remettons effectivement deux Trophées Acteurs du Sport : Management et RSE. Ils concernent les fédérations, les comités départementaux, les ligues régionales, voire les clubs eux-mêmes. Ces prix récompensent pour l’un les initiatives originales engagées en faveur de la mobilisation des équipes et des territoires (relations élus/techniciens, accueil grands événements, installation de nouveaux modèles de développement, animation des territoires, …), pour l’autre, toutes les actions citoyennes déployées pratiquement pour favoriser notamment le développement de la féminisation, du sport santé, de la pratique sportive dans les quartiers défavorisés ou encore auprès des personnes en situation de handicap. L’année dernière par exemple, la Fédération Française de Montagne et Escalade a ainsi été récompensée pour son formidable programme “sport santé, escalade après cancer du sein” visant à accompagner la convalescence des patientes et à lutter contre le risque de récidive au travers de la pratique encadrée de cette discipline. Le président de la Fédération Française de Handball, Joël Delplanque, recevait lui le Trophée Acteurs du Sport Management pour la qualité de la mobilisation conjointe de toutes ses équipes, élus et techniciens, autour du Programme « Phénoménal Handball » associé sur tout le territoire à l’accueil des championnats du monde masculin. Ces Trophées Sport & Management offrent une vision fraîche, bienveillante et positive de ce que l’énergie du sport peut amener de mieux aux organisations et à leurs équipes.

Propos recueillis par Bérenger Tournier

 

PUBLIER UN COMMENTAIRE