Créer du lien entre entreprises et sport franc-comtois

L’association Sports & Entreprises Club, qui sera lancée ce jeudi, a pour but de mettre en contact les athlètes du territoire de la Franche-Comté avec des entreprises locales afin de créer des dynamiques.

 

À l’approche des Jeux olympiques de Tokyo, des initiatives fleurissent pour soutenir les athlètes dans leur préparation. Celle d’Arthur Duvernoy, chef de l’entreprise AD Sports basée à Besançon, sort de l’ordinaire. Il a créé l’association Sports & Entreprises Club afin de tisser un lien entre les athlètes de disciplines peu médiatisées et des entreprises locales, sans s’appuyer sur les institutions sportives. « L’objectif de l’association est de faire en sorte que les entreprises de Franche-Comté apprennent à mieux connaître les athlètes de la région susceptibles de participer aux Jeux olympiques et paralympiques, lors de moments d’échanges et à terme de les soutenir », décrit-il.

Lancement jeudi avec Alain Bernard

Cette volonté lui est venue lors qu’il était responsable commercial et marketing du club de handball de l’Entente sportive bisontine féminin et où il était en contact direct avec des sportives. « Il faut faire sortir le grand public de l’idée préconçue que tout est facile pour les athlètes français envoyés aux Jeux olympiques », ajoute Arthur Duvernoy. « Ils ont des soutiens, mais ils doivent se prendre en main seul pour faire aboutir leur projet. » Sports & Entreprises Club sera officiellement lancé ce jeudi à Besançon lors d’un événement en présence d’Alain Bernard et de sportifs du territoire. Pour l’heure, trois athlètes vont être accompagnés par l’association : Juliette Labous (photo), cycliste sur route originaire de Roche-lez-Beauprè, Julien Casoli, né près de Vesoul et athlète handisport de 400 et 800 m en fauteuil qui a déjà connus trois Jeux paralympiques, et Jean-Charles Valladont, archer de Boussières médaillé d’argent à Rio en 2016. En cette année de lancement, l’association soutient des sportifs susceptibles d’aller à la prochaine grande compétition les JOP de Tokyo en août prochain. « Ensuite, nous travaillerons à chaque fois les doubles échéances des Jeux d’hiver et d’été », précise le président. Sports & Entreprises Club échange régulièrement avec le CREPS de Dijon pour être au fait des projets des athlètes du territoire.

 

Six entreprises partantes

Parallèlement, six entreprises de différentes tailles sont mobilisées pour rencontrer et aider ces athlètes. Pour Arthur Duvernoy, les affinités sont évidentes : « Un chef d’entreprise passe par le même parcours, les mêmes thématiques qu’un sportif de haut niveau pour monter son projet. » À terme, l’objectif de Sports & Entreprises Club est d’aider tous les sportifs du territoire. « En Franche-Comté, nous avons la chance d’avoir beaucoup de sportifs dans des disciplines individuelles », rappelle le président. « Nous voulons les mettre en avant pour le grand public qui ne les connait pas tous. L’intérêt n’est pas spécialement les médailles au bout, mais de partager un parcours jusqu’aux JO. »

À lire aussi > Tir-à-l’arc – Jean-Charles Valladont : « Remonter sur la boîte »

Leslie Mucret
Crédit photo : Sirotti / Icon Sport

PUBLIER UN COMMENTAIRE