BNP Paribas mise sur les jeunes talents du tennis

Lundi à Roland-Garros, BNP Paribas a dévoilé le programme « Team BNP Paribas jeunes talents ». A cette occasion, SPORTMAG a pu s’entretenir avec Vincent-Baptiste Closon, responsable de l’engagement tennis de la banque.

 

Pouvez-vous nous présenter les grandes lignes de ce projet ?

BNP Paribas fait des jeunes générations l’un des piliers de sa stratégie d’engagement d’entreprise. Avec le programme « Team BNP Paribas Jeunes Talents », l’objectif sera de faciliter la préparation des jeunes joueurs aux enjeux du monde de la compétition internationale. Une enveloppe globale de fonctionnement d’un million d’euros, sur les 3 premières années, permettra de compléter l’accompagnement de la Fédération Française de Tennis auprès des jeunes espoirs français âgés de 12 à 18 ans.

Combien de jeunes pourront bénéficier ce programme ?

Chaque année, 20 jeunes joueurs, 10 filles et 10 garçons dont 2 joueurs de tennis en fauteuil, rejoindront à terme l’équipe. Dès la rentrée prochaine, une première sélection de 10 joueurs formera la « Team BNP Paribas Jeunes Talents ».

Sur quels critères seront-ils sélectionnés ?

Des critères sportifs, aussi bien en termes de résultats que de potentiel. Des critères d’aptitude, de comportement et de motivation également. Nous aurons des entretiens avec les jeunes pour prendre la mesure de leur motivation. Et, évidemment, le critère de besoin, pour aider des familles qui ne peuvent pas prendre en charge financièrement le coût de la formation de leur enfant.

Les membres de la « Team BNP Paribas Jeunes Talents » bénéficieront d’un double accompagnement…

Effectivement. D’abord une aide financière dans la pratique de leur sport. Puis un accompagnement humain pour préparer les jeunes aux enjeux du monde professionnel du tennis (gestion d’image, cours d’anglais, séminaires sur l’histoire du tennis et du très haut niveau, etc.).

Jo-Wilfried Tsonga a été choisi pour être le parrain de la « Team BNP Paribas Jeunes Talents ». Pour quelles raisons ?

Pour nous c’était une évidence. C’est la première personne à laquelle on a pensé quand on s’est mis a chercher un parrain. Tsonga a envie d’être ce grand frère qui aide les jeunes.

> Découvrez la vidéo

Propos recueillis par Arnaud Lapointe
Crédit photo : e.hautier
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE