Volley : Le Cannet à la conquête de l’Europe

Malgré une saison particulièrement compliquée en Ligue A Féminine, Cannes et Le Cannet ont tenu leur rang et joueront tous deux une compétition Européenne la saison prochaine, du côté du Volero, on veut enfin vaincre le signe indien en Cev Cup, une ambition qui passe par une renouvellement de l’effectif.

Le Volero Le Cannet, jouera la CEV Cup grâce à une quatrième place acquise au bout du suspense face au rival Cannois, alors si les ambitions du président Stav Jacobi et son board à l’orée de la saison pouvaient être plus élevées, au vu de la physionomie de la compétition le Volero s’en contentera. Après un début de saison véritablement catastrophique, avec 5 défaites en 6 matchs dont notamment, une première historique face au rival Mouginois, l’équipe peinait à trouver ses repères. Lorenzo Micelli a finalement trouvé une ossature solide autour de ses deux ailières, l’expérimentée Eva Yaneva et la pointue Américaine Nia Kai Reed, auteure d’une première saison intéressante en France. Même si du côté du gymnase Maillan on se satisfait de cette qualification, dans la « deuxième » coupe d’Europe, on ne peut s’empêcher de penser avec ardeur à la saison dernière. Début 2020, le Cannet roulait littéralement sur le championnat, 14 succès de rang, un horizon dégagé et soudain stoppé net par le confinement.
 

 
Jelena Lozancic, la directrice générale, estime que son club est à sa place dans les joutes continentales : « Dans notre esprit, le Volero se doit d’être européen. Chez nous on vise l’excellence. En CEV, on va affronter de très belles équipes. La saison dernière, lorsque la Covid est arrivée, nous étions en demi-finale de la CEV. S’y qualifier de nouveau va peut-être nous permettre de pouvoir terminer le travail commencé. » Les deux dernières saisons, le club s’est arrêté en demi et en quart de finale, cette année contre Béziers, alors l’objectif est non seulement de briller en Europe, mais d’aller chercher le trio Nantes-Béziers-Mulhouse qui semble pour l’heure hors de portée. Pour y parvenir, l’effectif va être reconstruit dans les grandes lignes, l’ossature va totalement évoluer puisque, selon la Gazetta Dello Sport, Giulia Carraro, passeuse Italienne au CV bien fourni va rejoindre Le Cannet. C’est officiel, elle sera suivie par la Championne de France en titre, Tessa Polder qui arrive de Mulhouse. L’effectif pourrait avoir une teinte tricolore, Jéléna Lozancic a déjà annoncée pas moins de trois internationales bleues la saison prochaine, dont certaines, ne viendraient pas de très loin. Une chose est sûre du côté du Cannet, les grandes manœuvres ont déjà commencé.

Alexandre Pastorello
Crédit photo : Andre Ferreira / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE