Ligue européenne : Nouvelle défaite pour les Bleues

Pour sa quatrième rencontre en Ligue européenne, l’équipe de France féminine de volley s’est de nouveau inclinée. Les Bleues ont cédé face à la Hongrie (0/3) et retrouveront samedi la Finlande, pour tenter de décrocher un premier succès.

 

Pour ses débuts devant son public, l’équipe de France aurait rêvé d’un meilleur scénario qu’une nouvelle défaite en trois sets face à la Hongrier (23-25, 18-25, 19-25). Un score assez sévère au regard du match, dans la mesure où, dans chaque manche, les jeunes joueuses de Félix André ont eu leurs chances. Elles n’ont pas su les saisir, sans doute rattrapées par la peur de mal faire. A l’arrivée, leurs 24 fautes directes sur l’ensemble de la rencontre les ont pénalisées, tandis qu’au bloc, elles ne sont pas parvenues à contrer la meilleure joueuse magyare, Greta Szakmary, créditée de 17 points, à 60% en attaque.

Pas de Final Four pour les Bleues

Le cœur a pourtant été au rendez-vous avec un beau retour en fin de premier set lorsque, menées 19-22, les partenaires de la capitaine Juliette Fidon sont parvenues à prendre les devants (23-22). Mais ne parvenant pas à concrétiser, les Hongroises ont enchaîné trois points de suite pour l’emporter 23-25. Dans le deuxième set, là encore, après une entame manquée (8-13), les Françaises ont réussi à revenir quasiment à la hauteur de leurs rivales (12-13), avant de manquer leur fin de manche à cause de trop nombreuses fautes (18-25). Scénario presque identique dans la manche suivante, avec des visiteuses qui se détachent d’entrée (0-3), un retour tricolore (13-12), mais une fin de set ratée qui a permis aux Hongroises de dérouler et de remporter leur troisième succès en quatre matchs dans cette Poule B. La France, qui jouait sous les yeux d’Emilie Rousseaux, le responsable du projet féminin, en est à quatre défaites, ce qui l’écarte de la course à la qualification pour le Final Four. Elle tentera de finir sur une bonne note, samedi face à la Finlande et mercredi prochain contre la Croatie.

Félix André – Entraineur adjoint des Bleues :

“Nous avons démarré cette phase retour avec six nouvelles joueuses et seulement un jour et demi de préparation, les filles manquent d’automatismes, ce qui explique en partie les nombreuses fautes directes. Nous n’avons pas réussi à être consistants sur l’ensemble de la partie, c’est dommage, au premier set, on parvient à mener dans le money-time, mais on le perd tout seul. Sur l’envie, il n’y a rien à dire, sur le respect des consignes, c’est différent, on va vite regarder la vidéo pour voir ce qu’on n’a pas fait de bien et essayer de corriger ça pour le prochain match”.

La rédaction
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE