EuroVolley 2019 : pas de finale pour les Bleus

L’équipe de France s’est inclinée en demi-finale de l’EuroVolley 2019 face à la Serbie 3 sets à 2. Une grosse déception au vu du très beau parcours réalisé par les Bleus, qui joueront la médaille de bronze demain face à la Pologne.

 

Sans doute portés par l’hommage rendu à Jacques Chirac, décédé jeudi, les Bleus entamaient le match de la meilleure des manières, remportant les trois premiers points de la rencontre. Dans un début de match euphorique, les Bleus dominaient ce premier set, menant 15-12 sur une superbe attaque de Boyer. Malgré un retour des Serbes à 2 points des tricolores, Stephen Boyer ajustait une nouvelle attaque pour porter le score à 16-13. Quelques instants plus tard, Antoine Brizard, tout juste entré en jeu, réalisait un coup malicieux pour permettre aux Bleus de mener 20-16. Les Serbes revenaient ensuite à une longueur (22-21), mais les joueurs de Laurent Tillie parvenaient à conclure sur leur deuxième balle de set grâce à Julien Lyneel (25-23).

Les Bleus cèdent la deuxième manche

D’entrée de jeu dans le second set, les Serbes refaisaient surface en réalisant un 4-0, avant que les Français n’égalisent à 5-5 . Les Serbes reprenaient ensuite trois points d’avance (9-6), avant de porter l’écart à +4. Moment choisi par Laurent Tillie pour demander un premier temps mort dans cette période, qui ne profitait malheureusement pas aux tricolores qui subissaient le réalisme serbe (18-10). Ngapeth enchaînait ensuite un ace, puis une attaque tout en puissance pour ramener son équipe à 14-19. Un peu plus tard, les Bleus sauvaient cinq balles de match, mais s’inclinaient finalement sur le score de 23-25.

Avantage Serbie

Au début du troisième set, les Bleus attaquaient tambour battant pour mener 3-0, puis 7-4. Mais les Serbes revenaient dans la rencontre, avant de mener 12-11. Les minutes suivantes seront particulièrement serrées, jusqu’à ce que les Serbes ne parviennent à prendre l’ascendant (20-17 puis 21-18). Un avantage qu’ils parvenaient à garder pour empocher le troisième set et mener deux manches à une (25-21).

Les Bleus arrachent le tie break

Dos au mur, les Bleus se devaient de réagir pour ne pas voir cette finale européenne à domicile leur échapper. En début de cette 4e manche, ils menaient 6-4, puis 8-5. Ils parvenaient ensuite à prendre quatre longueurs d’avance grâce un gros service de Ngapeth (10-6). Décidés à ne pas laisser passer leur chance de revenir à deux manches partout, les Bleus maintenaient la pression sur les Serbes et empochaient fort logiquement cette 4e manche (25-18), synonyme de tie break.

Une grosse désillusion…

Mais le tie break ne se passait pas comme prévu, les Bleus encaissant un 5-0 d’entrée avant de voir petit à petit leurs espoirs de rejoindre la finale face à la Slovénie s’évaporer (9-3). En manque d’inspiration et de créativité, ils s’inclinaient finalement sur le score de 15-7 dans un tie break totalement à sens unique. Une grosse désillusion pour Laurent Tillie et ses joueurs, tant on les sentait capables d’aller au bout au vu de l’ensemble de leur parcours… Ils joueront le bronze aujourd’hui face à la Pologne (18h00), pour récompenser un parcours qui aura fait vibrer la France du volley…

La rédaction
Crédit photo : Newspix / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE