Voile : Édition 2021 record pour la Transat Jacques Vabre

Le casting de l’édition 2021 de la Transat Jacques Vabre est désormais au complet ou presque. Une édition record puisque 82 bateaux seront sur la ligne de départ, répartis en quatre classes.

Officiellement inscrits, les skippers ont maintenant jusqu’à mi-septembre pour obtenir leur qualification sportive. La Class40 change de dimension. Il y avait 27 monocoques de 40 pieds au départ de la dernière édition, il y en aura… 49 en 2021 ! Et c’est un minimum, puisque quatre dossiers supplémentaires pourraient être finalisés prochainement. Preuve du dynamisme de la classe : ce sont 11 bateaux neufs, construits en 2020 ou 2021 qui seront au départ. En Imoca, le plateau poursuivra sur la belle lancée du Vendée Globe. 17 bateaux engagés sur le tour du monde l’hiver dernier seront au Havre en novembre, dont certains ont changé de couleurs entre temps. Un nombre auquel il faut ajouter un bateau neuf et trois autres du circuit 60 pieds, pour arriver à un total de 21 engagés (en attendant peut-être deux supplémentaires). Apivia et Charlie Dalin, vainqueurs en 2019, tenteront de défendre leur titre.

 

 
La classe Ocean Fifty aussi se porte bien. Sous le nom de Multi50 en 2019, elle comptait seulement 3 engagés. Cette année, les multicoques de 50 pieds seront 7 au départ. Deux bateaux ont été construits entre temps, et d’autres projets ont émergé. La bataille sera plus rude pour Gilles Lamiré, le dernier vainqueur, toujours à la barre de Groupe GCA – 1001 Sourires. Enfin, la catégorie Ultime effectue un retour en force, elle qui était absente il y a deux ans. Jamais la course n’avait accueilli autant de maxi-trimarans : ils sont 5 à s’aligner cette année. Deux de ces géants (32 mètres) ont été construits ces derniers mois, trois en tout depuis 2017, date de leur dernière participation. A l’époque, c’est Thomas Coville qui l’avait emporté.

Olivier Navarranne
Crédit photo : Abaca / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE