Voile – Brest Atlantiques : Sodebo Ultim 3 abandonne

Thomas Coville et Jean-Luc Nélias ont abandonné lors de première édition de la Brest Atlantiques après avoir percuté un objet flottant non-identifié avec leur Sodebo Ultim 3.

 
Ils ne sont plus que trois bateaux à jouer la victoire lors de la première édition de la Brest Atlantiques. Vendredi durant leur escale au Cap (Afrique du Sud), Thomas Coville et Jean-Luc Nélias ont décidé s’abandonner la couse, leur Sodebo Ultim 3 ayant trop été endommagé dans l’Atlantique Sud pour leur permettre de repartir en toute sécurité. Le safran tribord a été cassé lors d’un choc violent avec un objet flottant non-identifié. « En investiguant plus profondément, on a découvert que le foil tribord avait aussi été impacté. Cela nous empêche de continuer en toute sécurité », a expliqué Thomas Coville dans un communiqué de Sobedo. « La course est partie fort, dans des conditions très musclées pour un bateau neuf et nous avons réussi à faire toute la descente au corps à corps avec les meilleurs. À Rio, après les escales de MACIF et du Maxi Edmond de Rothschild, nous passons en tête. Toute la course se déroule bien, jusqu’à ce choc violent qui nous a handicapés. Sur une première année et sur une première course, on a beaucoup appris. C’était une course à forts rebondissements, mais elle a mérité d’être une grande course. » Après le Cap, le Maxi Edmond de Rothschild, actuellement en tête, trimaran MACIF et Actual Leader, ont pris la direction de Brest pour jouer la victoire de cette première édition.

Leslie Mucret
Crédit photo : Alexis Courcoux / Brest Atlantiques
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE