Vendée Globe : Yannick Bestaven vainqueur d’une édition unique

Arrivé troisième sur la ligne sur les coups des six heures du matin, Yannick Bestaven (Maître CoQ IV) s’est imposé sur la neuvième édition du Vendée Globe grâce à une compensation. Il boucle ce tour du monde en solitaire en 80 jours, 3 heures, 44 minutes et 46 secondes.

« C’est du jamais vu, c’est historique ! » Ce sont les mots du vainqueur du Vendée Globe 2020-2021. En effet, cette arrivée restera dans les annales. Pour la première fois depuis la création de la compétition, jamais une arrivée n’avait été aussi incertaine. Avec le jeu des compensations accordées après le sauvetage de Kévin Escoffier, Yannick Bestaven s’est imposé malgré son arrivée en troisième position dans le port des Sables d’Olonne. Il devance Charlie Dalin (Apivia), pourtant arrivé premier, de 2 heures 31 minutes et 1 seconde. Autrement dit, une pincée de sel sur une course de 80 jours. À 48 ans, Yannick Bestaven remporte son premier Vendée Globe, grâce tout d’abord à sa grande performance, mais aussi aux 10 heures et 15 minutes de compensation attribuées sur la ligne d’arrivée. « J’ai l’impression de vivre un rêve, d’halluciner. Ça fait bizarre, on passe de la solitude totale à cette arrivée en fanfare, cette fête, ces lumières, ces gens. C’est un grand bonheur, un rêve d’enfant qui se réalise », a déclaré le skipper du Maître CoQ IV au micro de La Chaîne L’Equipe.

 

 

Chaque skipper aurait dû être accueilli comme il se devait, mais le huis clos en a décidément autrement. Cette course aura été différente des autres, jusqu’à son arrivée. En effet, les « finishers » sont en temps normal félicités comme des héros à leur arrivée au port. Cette fois-ci, en raison de la crise sanitaire, les sept premiers arrivants ont remonté le chenal de Port-Olonna sous une haie d’honneur, accordée à la dernière minute. Cependant, rien à voir avec l’ambiance habituelle. La clameur de la foule aura manqué pour cette arrivée historique. Pour le moment, seuls Yannick Bestaven, Charlie Dalin, Louis Burton, Boris Herrmann, Thomas Ruyant, Damien Seguin et l’Italien Giancarlo Pedote sont arrivés aux Sables d’Olonne. Les organisateurs sont encore dans l’attente des prochains arrivants dans les jours et semaines à venir.

Mattéo Rolet
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE