Un Challenge pour l’avenir de la voile féminine

Le Challenge Bretagne – CMB Océane a été créé par Région Bretagne et le Crédit Mutuel de Bretagne pour développer la filière féminine de la voile et détecter les espoirs pour les JO 2024.

 
La Région Bretagne et le Crédit Mutuel de Bretagne se retrouvent dans leur volonté d’engager un accompagnement entièrement dédié aux femmes dans le milieu de la voile et ont répondu conjointement à un appel à candidatures de la Fédération française de voile. Le Challenge Bretagne – CMB Océane a pour but de détecter un talent de la course au large en solitaire et/ou double d’abord lors d’une phase d’évaluation technique et sportive, prévue du 2 au 6 décembre prochains, grâce à des épreuves portant sur l’ensemble des compétences nécessaires à un navigateur : évaluations météo, tactique, psychologique et physique, entretiens individuels puis navigation en équipage sur Figaro Bénéteau 3. Une finale est programmée du 9 au 13 décembre afin de déterminer la jeune femme qui portera les couleurs du projet Océane. « La Fédération est très enthousiaste face à cette initiative qui voit le jour grâce à l’engagement de la Région Bretagne et du CMB », a souligné Corinne Migraine, vice-président de la FFV. Nous nous engageons avec le Pôle Finistère à accompagner ces jeunes filles vers le graal : la participation aux Jeux olympiques. Mais, plus largement, ce sera la possibilité d’ouvrir des carrières dans le domaine de la course au large. »

Des sportives à fort potentiel

Le comité de sélection a retenu neuf femmes. « Pas moins de 31 candidatures ont été déposées, preuve du succès de ce nouveau dispositif proposé par la région Bretagne et le Crédit Mutuel de Bretagne », s’est réjoui Christian Le Pape, directeur du Pôle Finistère course au large de Port-la-Forêt. « Nous avons mené une session d’évaluation intéressante. Nous sommes restés sur la même logique que celle du Challenge Bretagne CMB Espoir : nous avons sélectionné des sportives à fort potentiel, possédant une culture de la compétition, avec des premiers résultats plutôt significatifs en voile. Nous avons misé sur des navigatrices affichant quelques expériences au large. »

Leslie Mucret

Crédit photo : DR
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE