07/13/2020

« WIN Sport School répondait à mes critères »

L’objectif de Cassandra Chapron est fixé : participer à l’organisation des JO 2024 à Paris. Pour y arriver, elle est entrée à l’école WIN Sport School Lille. Rencontre.

 
Pouvez-vous raconter votre parcours ?

J’ai 21 ans et au début de l’année scolaire je suis entrée à l’école WIN Sport School Lille directement en Bachelor 3 grâce à un concours. J’ai eu une équivalence car je suis diplômée d’un BTS assistant manager. J’étais déjà sur cette voie. Dès le départ, j’étais intéressée par la gestion de projet, le management en entreprise et je cherchais à l’allier à ma passion du sport. Je pratique le canicross depuis deux ans et avant j’ai fait du judo, du tennis, de la danse et du badminton. Je voulais également faire mes études en alternance. L’école WIN Sport School répondait aussi à ce critère.
 
Où avez-vous fait votre alternance ?

J’ai décroché un service civique au Comité départemental d’athlétisme du Nord, basé à Villeneuve-d’Ascq. J’ai touché à tout dans la partie administrative. J’ai mis le calendrier des courses en ligne et me suis occupée du paiement des participants. J’ai aussi géré la logistique, le ravitaillement des événements, puis j’ai participé aux réunions et à la rédaction des bilans avec les partenaires. J’ai répondu aux appels, renseigné les adhérents et fait vivre la page Facebook où j’ai lancé des jeux-concours. J’ai occupé mon poste pendant huit mois et je suis lauréate 2020 de l’Institut de l’engagement.

 

 

Qu’avez-vous appris pendant les cours à l’école WIN ?

Nous étudions le management, mais plus en particulier le milieu du sport, le marché actuel du monde sportif. Nous avons eu des approches concrètes quand deux agents de joueurs, un ancien basketteur professionnel et un journaliste de France Bleue Nord sont venus présenter leur métier. Des intervenants, qui eux ne sont pas issus du monde du sport, nous ont permis d’en apprendre plus sur le milieu du management. Plusieurs sous-matières nous permettent d’aller plus loin sur un sujet, comme le marketing digital.
 
Dans ces circonstances particulières liées à la pandémie de Covid-19, comment va se terminer votre année scolaire ?

Tous les cours se sont déroulés en visioconférence. On a eu des examens à passer la première semaine de juin qui n’ont pas eu lieu dans la structure. D’habitude, les épreuves sont des QCM qui se font tout au long de l’année avec une étude de cas qui permettaient de valider toutes les compétences vues tout au long de l’année. Elles ont été remplacées par une synthèse des compétences. Nous devons aussi rendre un dossier professionnel en rapport à notre alternance. Il s’agit un plan d’action à mettre en œuvre et de solutions thématiques à trouver.

 

 

Au terme du Bachelor 3, vous pouvez arrêter vos études ou continuer en MBA à l’école WIN. Avez-vous fait votre choix ?

J’envisage de poursuivre en MBA management du sport. Je cherche un contrat de professionnalisation ou d’apprentissage pour la rentrée 2020. Avec le confinement, c’est assez compliqué, mais je pense que les offres seront décalées et que nous aurons des réponses un peu plus tard que d’habitude. Je souhaite sortir de l’école WIN avec diplôme MBA, puis participer à l’organisation des Jeux olympiques en 2024 à Paris.

Propos recueillis par Leslie Mucret
Crédit photo : WIN Sport School Lille
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE