« Le programme de WIN Sport School m’a vraiment plu »

Ayant toujours rêvé de pratiquer un métier dans le management du sport, Maxime Lescuyer est entré dans l’école WIN Sport School Strasbourg. L’apprentissage suivi correspond à ses attentes.

 
Pour quelles raisons avez-vous souhaité intégrer WIN, école de management du sport ?
J’ai toujours été un passionné de sport et j’ai toujours voulu en faire mon métier. J’ai énormément cherché des écoles dans ce domaine. J’ai vu sur internet que WIN Sport School propose un Bachelor en management du sport, ce que je cherchais car je suis captivé par l’événementiel. J’ai contacté l’école de Strasbourg qui m’a donné un entretien quelques semaines plus tard. Le programme m’a vraiment plu, car il n’y a pas uniquement de la théorie, mais aussi de mise en œuvre pratique.
 
Vous êtes actuellement en Bachelor 1. Quels sont les moments qui vous ont le plus marqué lors de votre première année ?
Les intervenants sont très compétents et ont des CV incroyables. Par exemple, Julien Agnellet, le responsable de l’accompagnement des sportifs de haut niveau dans le Grand Est, est venu nous rencontrer. C’est enrichissant d’écouter des personnes qui sont parties du même point que nous et qui sont allées loin. Nous avons également visité La Meinau, le stade de football du Racing club de Strasbourg (photo), pris en charge par le responsable de l’événementiel, ainsi que la salle de la Strasbourg IG où on nous a donné des places pour un match de basket.

 

 
Aviez-vous une raison particulière de choisir l’école WIN Strasbourg ?
Cette école est située dans ma ville. Je m’y plais, car en plus j’ai un chez moi. J’ai participé à la création d’un Bureau des étudiants, dont je suis à la tête. Encore quelque chose que je ne pensais pas faire, et qui maintenant me tient à cœur. Cela fait aussi partie de l’apprentissage.

 

 

Comment poursuivez-vous vos études pendant ce confinement ?
Nous avons eu des téléconférences jusqu’à mi-avril, puis nous avons passé les partiels en ligne. Ensuite, nous devions débuter nos stages, mais l’école s’est montrée compréhensive avec les étudiants qui n’avaient pas pu trouver une entreprise dans ces circonstances. Pour ma part, je suis en stage en télétravail à Soccer Park depuis mi-avril. Lors de notre visite dans le complexe, nous avons pu rencontrer le directeur Arnaud Rietsch qui nous a présenté son métier, donné des conseils et à qui j’avais proposé d’organiser un tournoi universitaire. Il m’a recontacté pour me dire qu’il était intéressé. C’est plaisant de faire ce stage pour lancer ce projet, ça permet d’oublier le confinement.
 
WIN Sport School donne la possibilité d’étudier jusqu’en MBA 2. Est-ce votre ambition ?
Je souhaite aller jusqu’au Master 2 pour enrichir mes compétences. Dès la troisième année, il est possible de suivre le Bachelor management du sport en alternance, tout comme le Master. Disposer de 3 ans d’alternance va me permettre de tester d’autres entreprises.

Propos recueillis par Leslie Mucret
Crédit photo : Brice Bucher
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE