Le CROS Occitanie invite les jeunes à l’Open Sud de France

Le CROS Occitanie mènera des actions de sensibilisation aux valeurs du sport auprès des jeunes pendant l’Open Sud de France de tennis, dans le cadre de la Semaine olympique et paralympique du 3 au 8 février. Plus de détails avec Amélie Berthe, chargée de projets au CROS.

 

Quelles animations le CROS Occitanie a-t-il prévu pour cette Semaine olympique et paralympique du 3 au 8 février ?
Cette année, l’événement principal se fera lors de l’Open Sud de France de tennis, qui se déroule à la même période et avec qui nous avons noué un partenariat. Le CROS Occitanie sera présent les 3 et 4 février à la Sud de France Arena, à Montpellier, et proposera un “pack sport & olympisme” aux établissements scolaires de région. Des incitations ludiques aux sports de raquette, paddle, tennis de table, tennis sur une structure gonflable, blind tennis pour les jeunes auront lieu le matin dans le hall, en plus d’ateliers pour les sensibiliser aux valeurs de sports, de l’olympisme et du paralympisme. L’après-midi, les élèves pourront assister aux matchs du premier tour de l’Open Sud de France.

 

 

Combien d’élèves attendez-vous ?
Pour cette première édition, nous espérons accueillir une soixantaine de jeunes par jour. Après, on saura si la formule fonctionne et comment l’adapter pour les prochaines Semaines olympiques et paralympiques. Une centaine d’établissements scolaires de la région, des écoles élémentaires au lycées, ont reçu l’information. Nous avons également communiqué auprès de nos partenaires en lien avec cette thématique éducative, les rectorats de Montpellier et Toulouse, la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS) et le Conseil régional.

 

Comment avez-vous monté ces actions avec l’Open Sud de France ?
Le CROS entretient de bonnes relations avec les organisateurs de l’Open Sud de France. Depuis 2 ans, nous agissons envers un public “entreprise” dans l’espace dédié aux conférences. Pour 2020, nous avons pensé que c’était l’occasion de changer de public, de tester le partenariat sur notre offre éducative. Ces actions permettent aussi d’amener des jeunes à voir des matchs du tournoi lors des premières journées où il y a le moins de remplissage. C’est donnant-donnant.

 

 

En quoi ce “pack sport & olympisme” correspond aux missions du CROS ?
Cet événement lors de l’Open Sud de France entre complètement dans l’offre éducative du CROS, dont la base est de promouvoir l’olympisme et le paralympique. Les initiations au blind tennis, tennis pour personnes malvoyantes, permettra d’aborder le handicap. Nous nous focaliserons aussi sur l’engagement bénévole.

 

Quels sont les autres événements prévus lors de cette Semaine olympique et paralympique ?
Le CROS Occitanie a gardé des relations avec un collège du Crès, près de Montpellier, qui souhaite reconduire des ateliers d’une heure de présentation du paralympisme grâce à des jeux ludiques. La direction a la volonté de faire venir un athlète de haut niveau en sport adapté pour faire parler du handicap mental et psychique. Du côté de Toulouse, nous allons faire des actions dans une école élémentaire, toujours sur les thématiques paralympique et handicap, et avec plusieurs lycées en lien avec le CDOS 31. Nous n’oublions pas l’UNSS et l’USEP. Nous avons relayé l’information auprès d’eux et ils peuvent nous solliciter pour des actions qu’ils voudraient entreprendre.

 

 

À lire aussi > L’Open Sud de France de tennis côté animations

 

 

Plus de renseignements > www.cros-occitanie.fr

 

 

Propos recueillis par Leslie Mucret
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE