Le surf s’invite à Libourne

Un projet d’implantation d’une vague de surf écologique va voir le jour du côté du lac des Dagueys à Libourne (Gironde).

 
Cette vague semi-naturelle viendra enrichir le site sportif des Dagueys réputé et plébiscité pour la pratique du canoë-kayak et de l’aviron au plus haut niveau. En synergie avec l’ouverture prochaine du centre aquatique de La Cali aux Dagueys, ce projet innovant constitue un apport économique, touristique, sportif et ludique tout en respectant l’équilibre environnemental du site classé Natura 2000. Avec un objectif, rendre la pratique du surf accessible à tous dans une ville labélisée depuis 2016 « Commune Sport pour tous ».
 
Un test grandeur nature est prévu au printemps 2022 à Libourne. Il aura fallu 4 années de R&D pour que la société Wavering Solution conçoive la GreenTech Okahina Wave et perfectionne sa vague de surf artificielle, dont l’innovation technologique améliore la biodiversité des milieux aquatiques dégradés. Laurent Héquily, son fondateur, s’est entouré d’une quarantaine d’experts et partenaires comme le Cluster M.E.C.A à Nantes ou la Caisse des Dépôts et Consignation Biodiversité et Créocéan, pour donner vie à Okahina Wave. La GreenTech Okahina Wave utilise la souplesse et la faiblesse naturelles de l’eau pour créer une vague à surfer respectueuse de l’environnement. Une vague semi-naturelle qui oxygène et limite le réchauffement de l’eau, favorisant ainsi la diversité du biotope aquatique. Une vague creuse et tubulaire de 60 cm à 2 mètres de haut toutes les 10 secondes, pour un ride de près de 30 à 45 secondes.
 

Plus d’informations sur www.okahinawave.com

 

Olivier Navarranne
Crédit photo : DEIS
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE