Peugeot mise sur du lourd pour son retour en Endurance

Après plusieurs succès dans les années 1990 et le triomphe de la 908 en 2009, le groupe Peugeot compte revenir sur le devant de la scène. D’ici 2022, le constructeur français veut s’illustrer aux 24 Heures du Mans dans la catégorie Hypercar. Et pour lancer ce projet, sept pilotes ont été dévoilés, dont l’ancien pilote de F1 Kevin Magnussen.

C’est un projet ambitieux que propose Peugeot cette année. Dès 2022, le constructeur automobile français sera de retour en endurance, et ce pour cinq ans au moins. Et pour être ambitieux, il faut mettre en place un projet solide. Peugeot a donc franchi une étape supplémentaire en présentant ces sept pilotes, figures du grand come-back de la marque. Parmi les sept noms, deux Français : Loïc Duval (38 ans) et Jean-Éric Vergne (30 ans). Déjà vainqueur des 24 Heures du Mans, Duval est un pilote expérimenté. Il devrait apporter toute son expérience à l’équipe. Une pièce maîtresse pour atteindre les objectifs fixés. « J’ai une histoire à finir avec Peugeot. Il est grand temps de gagner les 24 Heures du Mans ensemble ! Peugeot a tout ce qu’il faut pour y arriver, on l’a vu par le passé. Et en tant que pilote français, je suis vraiment heureux et fier de pouvoir recourir au Mans avec une marque française », confie Loïc Duval. Son compatriote, Jean-Éric Vergne, apportera quant à lui une tout autre touche technique. L’ancien pilote de Formule 1 de l’écurie Toro Rosso, et double champion du monde de Formule E, amènera sans aucun doute sa culture de la gagne. « Notre Team a évidemment l’objectif de gagner ! Nous avons une très bonne voiture, ce qui est le plus important quand vous courez aux 24 Heures du Mans. C’est un sentiment assez magique que Peugeot, constructeur français, et moi, pilote tricolore, nous nous engagions au Mans », évoque le natif de Pontoise.

 

 

Dans le reste de l’équipe se trouve aussi Mikkel Jensen. Le Danois de 26 ans, ancien coéquipier de Jean-Éric Vergne l’an passé, rêve de s’imposer au Mans. C’est pour cette raison qu’il a rejoint les rangs du constructeur français. Autre tête d’affiche, et autre Danois : Kevin Magnussen. Le pilote de 28 ans fera ses grands débuts au Mans et apportera sans aucun doute son expérience des grandes courses. L’ancien pilote de Haas change donc de projet en s’engage dès aujourd’hui avec Peugeot. L’Écossais Paul Di Resta (34 ans), l’Américain Gustavo Menezes (26 ans) seront aussi du projet, ainsi que le Britannique James Rossiter (37 ans), qui sera le pilote de simulateur. Peugeot s’engage donc dans un projet solide et cohérent, avec comme seul et unique objectif de s’imposer au Mans, afin de revenir sur le devant de la scène du sport automobile.

Mattéo Rolet
Crédit photo : XPB / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE