Freeride World Tour 2018 : Le résumé de l’étape de Fieberbrunn

La course au titre mondial, la qualification pour l’Xtreme de Verbier et un ticket pour la saison 2019 du Freeride World Tour (FWT) étaient en jeu dans la station tyrolienne de Fieberbrunn (Autriche). Et les meilleurs riders du monde n’ont pas déçu…

 

Marion Haerty s’impose en snowboard

Championne en titre, Marion Haerty a remporté la victoire avec un ride solide du début à la fin, en exécutant cette ligne technique avec grande assurance. Manuela Mandl (AUT) s’est octroyée un nouveau podium tout en puissance et fluidité, conservant ainsi sa 1ère place au classement général. Anna Orlova (RUS) a terminé quant à elle 3ème place, lui permettant de décrocher une place pour la finale de Verbier.

L’Autriche truste les podiums en ski femmes et en snowboard hommes

Les skieuses autrichiennes étaient au rendez-vous d’une confrontation de très haut niveau. La vainqueur du FWT Fieberbrunn 2017 Lorraine Huber (AUT), a exécuté des sauts dès le début de sa ligne avec une splendide double barre suivie d’un énorme saut parfaitement posé. Eva Walkner (AUT) s’est envolée dès la ligne de départ en enchainant plusieurs gros sauts avec assurance, fluidité et contrôle lui octroyant la deuxième place sur le podium. Après un run très engagé, l’Américaine Rachel Croft est montée sur un podium FWT pour la première fois de sa carrière.

La légende du snowboard autrichien Gigi Rüf a remporté sa toute première victoire du FWT grâce à un run parfaitement maitrisé, en ridant les différentes crêtes de la partie haute puis en posant un 360 tout en style. A ses côtés sur le podium, la wildcard Elias Elhardt (GER) a fait une belle démonstration de son style unique, joueur et très rythmé. Enfin, l’Autrichien Thomas Feurstein a décroche son deuxième podium en une semaine avec un run technique parsemé de plusieurs 360.

Première pour Mickael Bimboes !

Mickael Bimboes a remporté sa toute première victoire sur un évènement FWT et posé un run encore jamais réalisé sur le « Wildseeloder ». Grâce à un run des plus engagé, agrémenté de sauts parfaitement posés et d’un énorme saut au dessus d’un goulet qui n’avait jamais été sauté. Kristofer Turdell (SWE) a terminé deuxième après avoir exécuté un run technique proche de la perfection avec une multitude de sauts. Une seconde place lui suffit pour remporter le titre de champion du monde FWT 2018. George Rodney (USA) a quant à lui pris la 3ème place.

La saison 2018 s’achèvera dans quelques semaines lors de la Grande Finale lors de l’Xtreme de Verbier où les champions du monde seront couronnés.

La rédaction

 

Crédit photo : @freerideworldtour/@MKNOLL
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE