Une journée dans la poudreuse à Besançon

Le 6 février prochain, lors de la Journée blanche organisée par l’Union nationale du sport scolaire, plus de 2 000 élèves de l’académie de Besançon vont découvrir les sports nordiques à la station du Pré-Poncet, dans le Doubs.

 
La Région Bourgogne-Franche-Comté se situe dans un territoire de moyenne montagne. Il serait dommage pour les jeunes du territoire de ne pas s’adonner à des activités de ski nordique. Afin de leur faire profiter de cet écrin blanc, le service régional de l’UNSS de Besançon organise depuis plus de 20 ans la Journée blanche, qui rassemble près de 2 000 élèves de toute l’académie autour de ces sports d’hiver. « Notre but est de faire découvrir les pratiques nordiques aux lycéens inscrits à l’UNSS, mais aussi dans d’autres sections », explique Jean-Marie Vernet, directeur régional de l’UNSS Besançon. « Des collégiens du département du Doubs sont également conviés lors de cette grande journée de ski. »

De la luge au ski de bosses

Dans le décor de la station de ski de Pré-Poncet de la commune de la Chapelle-des-Bois, dans le Massif du Jura, les jeunes vont pouvoir tester le saut, le tir, le slalom, le ski de bosses, la vitesse ou encore la luge. Des enseignants d’EPS seront mobilisés pour veiller au bon déroulement de cette journée. La combinaison enfilée, les skis chaussés, les lunettes sur les yeux et un bâton dans chaque main, les jeunes pourront s’élancer sur les pistes. « Chaque association sportive des établissements présents a son programme et tourne sur les différents stands de 10 h à 16 h », détaille Jean-Marie Vernet. Les pistes seront préparées en amont par les dameurs professionnels de la station. « Nous sommes partenaires avec le département du Doubs, et avons le concours de la Communauté de communes des lacs et montagnes du Haut-Doubs qui s’assure de la mise en conformité du site », indique le directeur régional de l’UNSS Besançon.

Une épreuve en parallèle

Cette initiation offre une belle vitrine aux sports nordiques. « D’année en année, les chiffres de la participation augmentent », sourit Jean-Marie Vernet. Cette animation peut aussi créer des vocations et attirer les élèves vers les sections UNSS de ski nordique. Si cette traditionnelle Journée blanche promeut le sport loisir, la compétition n’est jamais très loin. Parallèlement aux activités ludiques, les élèves inscrits dans les sections UNSS de ski nordique se mesureront pendant un relais par équipe de 10 élèves maximum lors du Comté blanc.

Une répétition avant les JOJ

L’UNSS Besançon sera partie prenante de l’organisation des troisièmes Jeux Olympiques de la Jeunesse en 2020. La ville hôte, Lausanne (Suisse), a demandé que les épreuves du biathlon, du saut à ski et du combiné nordique soient organisées dans le Massif du Jura. Ainsi, tous les événements de ski nordique de l’UNSS, dont cette Journée blanche, deviennent des répétitions générales en vue de la préparation de ces JOJ.

Par Leslie Mucret

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE