L’UNSS s’engage contre le dopage

L’Union nationale du sport scolaire et l’Agence française de lutte contre le dopage ont signé une convention afin de sensibiliser à l’éducation antidopage dès le plus jeune âge.

 
L’Union nationale du sport scolaire (UNSS) et l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) ont signé hier une convention de partenariat dédiée à la prévention et à l’éducation antidopage, dans la cadre du Plan national de développement du sport scolaire 2016-2020 et 2020-2024. Cette convention intègre notamment une formation des élèves « jeunes officiels », des bénévoles et des autres membres de l’UNSS, la création d’un prix éthique dédié à la prévention du dopage ou encore l’organisation d’opérations de sensibilisation lors des manifestations sportives. L’UNSS et l’AFLD souhaitent participer à la diffusion en France d’une éducation et d’une culture antidopage, reposant sur la protection de la santé des sportifs et de l’équité des compétitions. « Cette convention permettra à l’AFLD de former les publics de l’UNSS à l’antidopage, afin que cet enjeu soit compris par tous les acteurs et particulièrement les élèves et les parents », a déclaré Dominique Laurent, présidente de l’AFLD. « La construction d’un sport propre passe par l’information et l’éducation des nouvelles générations de jeunes sportifs scolaires. » « Au sein du prix « ethic’action », action phare de l’UNSS pour lutter contre toutes les formes de discrimination et faire valoir les valeurs du sport et l’impact sur la santé de la pratique sportive, mettre en avant l’éducation antidopage a tout son sens », a souligné Nathalie Costantini, directrice nationale de l’UNSS. « Les associations sportives scolaires des collèges et lycées pourront dès la prochaine édition proposer des projets traitant des questions de dopage. »

Leslie Mucret
Crédit photo : DR
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE