L’Ugsel Bretagne met les enfants au sport

Les 90 000 licenciés de l’Ugsel Bretagne ont un large catalogue de sports à pratiquer toute l’année, à travers les jeux départementaux et pour se qualifier aux championnats nationaux.

En Bretagne, l’Ugsel (Union générale sportive de l’enseignement libre), la Fédération française du sport scolaire dans les établissements privés, compte 90 000 licenciés, répartis dans 887 écoles, collèges et lycées. « Nous sommes une association loi 1901 qui regroupe des professeurs d’EPS et d’école, ainsi que des bénévoles, tout un maillage afin de proposer une offre sportive complète aux élèves », résume Emmanuel Guérin, directeur de l’Ugsel Bretagne. Lorsqu’un enfant prend une licence, il peut pratiquer tous les sports proposés dans son établissement. En Bretagne, l’Ugsel gère le niveau territorial ou régional, et s’appuie sur quatre comités qui œuvrent chacun dans un département.

Vers les championnats nationaux

Dans le 1er degré, l’Ugsel intervient dans le cadre légal du sport. « Nous organisons tous les trois ans les Jeux régionaux, dont la dernière édition a eu lieu cette année au château de Kerguéhennec, à Bignan dans le Morbihan, suite au travail interdisciplinaire mené dans les écoles de la région autour des activités physique et EPS. Les comités les fédèrent via les jeux départementaux. » Pour les collégiens et les lycéens du second degré, « c’est plus sportif », explique le directeur. Les adolescents ont accès aux 57 sports, allant de l’athlétisme au volley-ball, en passant par le judo, qui peuvent leur ouvrir les portes des championnats nationaux. L’Ugsel Bretagne a recensé 11 000 à 13 000 participations annuelles. Le surf, le triathlon et l’aquathlon sont également proposés, mais uniquement au niveau régional. « Les comités ont aussi leurs spécificités locales, comme le sandball dans les Côtes d’Armor, des sports de nature dans le Finistère ou du beach-sport en Ille-et-Vilaine », complète Emmanuel Guérin.

Vers les JO 2024

« Notre rôle est aussi de détecter les élèves compétents et de les amener à prendre une licence en club », ajoute le directeur. Ainsi, des conventions ont été passées avec plusieurs ligues et comités sportifs aux échelons régional et départemental. « Avec le Comité régional olympique et sportif (CROS) Bretagne, notre partenaire affinitaire, nous suivons un fil directeur vers les Jeux olympiques de Paris en 2024, autour de la détection donc, mais aussi de la formation des bénévoles et des jeunes officiels. »

Formation à la sécurité

L’Ugsel agit également dans le cadre de la prévention santé et sécurité, en coordonnant les formations des écoliers et des collégiens. Les enseignants sont habilités à faire passer le diplôme prévention et secours civiques de niveau 1 aux collégiens. Près de 5 000 diplômes sont délivrés par an.

Par Leslie Mucret
Crédit photo : UGSEL Bretagne
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE