Les Sénateurs mobilisés pour renforcer la pratique sportive en milieu scolaire

Une proposition de loi avec 12 articles a été déposée par 73 sénateurs pour renforcer la pratique sportive durant le cursus scolaire et universitaire.

 
Soixante-treize sénateurs ont cosigné une proposition de loi visant à renforcer la pratique sportive durant le cursus scolaire et universitaire, car selon eux, « il est urgent que la pratique sportive devienne un pilier reconnu de l’éducation en France. » Cette proposition de loi est divisée en trois titres “favoriser la pratique sportive tout au long du parcours scolaire et universitaire”, “soutenir les sportifs de haut-niveau ou en accession tout au long de leur cursus scolaire et universitaire” et “soutenir le développement et l’utilisation des équipements sportifs scolaires et universitaires”. Parmi les 12 articles proposés : sensibiliser les élèves aux bienfaits du sport en matière de santé, rendre obligatoire la pratique quotidienne de 30 minutes de d’activité physique à l’école, renforcer la formation des chefs d’établissements et des professeurs pour l’accompagnement des sportifs de haut-niveau ou encore ouvrir les équipements sportifs scolaires aux pratiques hors temps scolaire. Pour Michel Savin, sénateur LR et président du groupe d’études pratiques sportives et grands évènements sportifs, « il est important que la pratique sportive soit enfin reconnue à sa juste valeur dans le cadre du parcours scolaire et universitaire, mais il est également déterminant que les sportifs de haut-niveau ou en accession soient mieux soutenus tout au long de leur cursus. Enfin, un effort doit être réalisé sur les équipements, notamment les piscines. » Les 73 sénateurs cosignataires espèrent que ces 12 articles seront mis en débat pour aboutir à des mesures à trois ans des Jeux olympiques et paralympiques à Paris en 2024.

 

 

Leslie Mucret
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE