Le Mans en mode Ultimate

Du 24 au 29 juin, Le Mans accueille les championnats du monde ISF d’Ultimate. Dix équipes venues du monde entier vont se disputer le titre de champion du monde scolaire, avec des phases finales au cœur de la MMArena.

 

Durant une semaine, Le Mans devient la capitale mondiale de l’Ultimate. Du 24 au 29 juin, le comité départemental UNSS de la Sarthe organise en effet les championnats du monde scolaires d’Ultimate. Ce sport, qui se joue avec un frisbee, est en plein développement au sein de l’Union nationale du sport scolaire, fédération au plus d’un million de licenciés. « L’activité existe seulement depuis une dizaine d’années à l’UNSS », confirme Cédric Hayère, directeur départemental UNSS de la Sarthe. Aujourd’hui, la fédération estime que 8 000 pratiquants se passionnent pour cette discipline émergente. Nul doute que ces championnats du monde scolaires organisés en France vont permettre à l’Ultimate de bénéficier d’un coup de boost supplémentaire.

La MMArena en vedette

Pour l’occasion, une dizaine de délégations sont attendues, soit un peu plus de 200 jeunes participants. « Tout se passera à l’université : la compétition, la restauration et l’hébergement », détaille Cédric Hayère. « Nous avons prévu l’accueil le lundi, les compétitions mardi et mercredi sur les terrains de l’université, avec une soirée des régions le mercredi soir. Le jeudi sera consacré à la journée culturelle. Les participants visiteront le vieux Mans, avec son enceinte gallo-romaine classée à l’UNESCO. Ils pourront également découvrir le célèbre circuit du Mans. Enfin, le vendredi, les finales de la compétition devraient avoir lieu au MMArena ». En effet, l’événement bénéficiera d’un cadre somptueux pour ses finales avec le stade de 25 000 places. Stève Bonneau, ancien licencié UNSS et joueur professionnel d’Ultimate au Royal de Montréal, sera l’ambassadeur officiel de l’événement.

La Sarthe mise sur l’Ultimate

« Il se trouve que l’un des bastions de l’Ultimate est la Sarthe. Avec les collègues professeurs d’EPS, qui sont nombreux à être formés et passionnés de l’activité, nous avons donc décidé de nous lancer dans cette aventure », explique Cédric Hayère, qui a su créer une véritable synergie autour de l’événement. Outre le comité départemental UNSS, le Département de la Sarthe, la Ville du Mans et l’Académie de Nantes ont pleinement participé à la mise en place de ce rendez-vous. Sans oublier que ce championnat du monde scolaire est un formidable moyen de mettre en avant la discipline. Les fédérations française et internationale de Flying Disc en sont bien conscientes et espèrent que l’événement pourra permettre à l’Ultimate de continuer à voler sur le chemin du développement.

Par Olivier Navarranne
Crédit photo : UNSS
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE