Le CROS Bourgogne-Franche-Comté se mobilise pour les classes olympiques

Le Comité Régional Olympique et Sportif de Bourgogne-Franche-Comté est engagé auprès des jeunes pour transmettre les valeurs du sport et de l’olympisme. Ce mois de juin est d’ailleurs très important puisque des camps olympiques sont organisés à travers l’action « classes olympiques ». Félix Pénin, chargé de développement au CROS BFC, nous parle de ce projet.

 

Que sont les « classes olympiques » ?

Les classes olympiques, c’est un dispositif mis en place par le CROS (Comité Régional Olympique et Sportif) de Bourgogne-Franche-Comté. Nous intervenons dans des établissements scolaires (collèges et lycées principalement), sur des thèmes qui peuvent être divers et variés. Cela peut aller de la mixité, aux violences, en passant par la nutrition. Nous avons également lancé des découvertes de pratiques sportives à travers de la préparation mentale et physique. Des sportifs de haut niveau sont également réquisitionnés pour faire des témoignages auprès de ces jeunes. Nous sommes donc engagés sur de la sensibilisation assez large, mais toujours à travers la pratique sportive. Toutes nos actions (que ce soit sur les violences ou encore la mixité), sont traités avec une approche sportive.

 

Pourquoi, selon vous, est-ce important de sensibiliser les jeunes sur la pratique sportive et sur les sujets que vous avez cités ?

Sur la pratique, cette sensibilisation est essentielle. Les jeunes ont tendance à moins bouger… Des études le prouvent : les jeunes sont de plus en plus sédentaires. L’objectif est donc de les faire pratiquer et par la même occasion d’alimenter les clubs en leur faisant découvrir des sports qu’ils ne connaissent pas forcément. Il y aussi une question de culture générale, pour commencer à connaître ces disciplines. De plus, il faut que les jeunes adoptent cette notion de « bouger », et nous aurons réussi à les faire bouger justement, au moins une fois dans leur journée. Après, que ces derniers pratiquent plus régulièrement, en compétition, c’est autre chose. Mais pourquoi pas les faire s’inscrire dans les clubs de la région. C’est pour cela que nous faisons aussi intervenir les Ligues et les Comités régionaux lorsque nous mettons en place des activités sportives. Et sur le côté sensibilisation, ce sont des thèmes d’actualité, donc nous trouvons cela important d’apporter aux jeunes cette éducation hors de l’école. Car même si nous intervenons dans un cadre scolaire, nous apportons un autre contenu que ce que l’école va apporter. Et je pense que donner une autre vision des choses aux jeunes, que ce que peut transmettre l’Éducation nationale, est important.

 

Cette sensibilisation sert-elle à transmettre les valeurs de l’olympisme ?

Bien sûr ! Nous avons une intervention en particulier sur l’organisation du sport en France. Mais effectivement, respect, excellence, amitié, sont les trois valeurs principales de l’olympisme que nous transmettons au quotidien. Sur chaque intervention, c’est quelque chose que nous souhaitons faire passer. En tant que Comité Régional Olympique, c’est notre rôle de transmettre ces valeurs-là, surtout à l’approche des Jeux olympiques de Tokyo 2020 et de Paris 2024.

Propos recueillis par Mattéo Rolet
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE