La JNSS s’est fait une place

La 11ème édition de la Journée nationale du sport scolaire se déroule le mercredi 23 septembre, partout en France. Créé par le ministère de l’Éducation nationale, cet événement a trouvé la bonne formule afin de perdurer et d’avoir un réel impact sur la rentrée sportive.

Plus que jamais, la Journée nationale du sport scolaire (JNSS) fait office de redémarrage en ce mois de septembre. Stoppé net en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, le sport scolaire entend retrouver des couleurs en cette rentrée. La date du 23 septembre et cette 11ème édition de la Journée nationale du sport scolaire sont évidemment un pas important, voire capital, dans cette optique de relancer une dynamique. « C’est un rendez-vous devenu incontournable », assure Véronique Moreira, présidente de l’USEP. « Le rôle de l’USEP en tant que sport scolaire des écoles primaires est de favoriser la passerelle entre le monde de l’école et le monde sportif pour diversifier et augmenter la pratique sportive de l’enfant sur tous les temps (école, USEP, club sportif, famille). La continuité du parcours sportif de l’enfant doit être renforcée entre l’école et le collège. Des actions organisées conjointement par l’USEP et l’UNSS favorisent cette articulation tout en respectant les spécificités et l’autonomie des deux fédérations de sport scolaire. Depuis sa création il y a 80 ans, l’USEP œuvre en ce sens. » C’est particulièrement le cas à l’occasion de la Journée nationale du sport scolaire. Au total, la JNSS mobilise plus de 2 700 000 licenciés au sein des fédérations sportives scolaires dans toute la France. L’USEP, l’Ugsel et l’UNSS mettent en place des actions avec l’intention affichée d’attirer la curiosité des enfants afin de pratiquer une activité sportive régulière tout au long de l’année scolaire. C’est ainsi que dans toute la France, les écoles, collèges et lycées offrent des manifestations sportives, mais aussi ludiques pour permettre aux élèves, mais aussi aux parents, de venir découvrir les pratiques sportives au cours de cette journée pas comme les autres. Cette JNSS est d’ailleurs désormais un prolongement de la Semaine olympique et paralympique, organisée chaque année au mois de février et qui permet elle aussi aux élèves de découvrir des pratiques sportives.

Plus de 6000 établissements scolaires concernés

À l’occasion de cette 11ème édition, ce sont à nouveau plus de 6000 établissements scolaires qui vont participer à cette Journée nationale du sport scolaire. Grand animateur de cette JNSS avec pas moins de 800 000 élèves qui participent à cet événement, l’UNSS sera une nouvelle fois à l’honneur sur l’ensemble du territoire. La fédération qui compte plus d’un million de licenciés sera notamment présente à Paris à l’occasion d’une journée d’initiations et d’animations qui va réunir des élèves, des sportifs de haut niveau, mais aussi Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, et Roxana Maracineanu, ministre déléguée aux Sports. Le cross, discipline la plus pratiquée en milieu scolaire, sera largement mis en avant, avant le début de l’automne qui marque le coup d’envoi des nombreux cross. Double dutch, échecs, pétanque, step, danse hip-hop, escalade, savate boxe française, tir à l’arc ou encore pilota : près d’une centaine de disciplines seront à l’honneur lors du millier de manifestations organisées partout en France en cette journée du 23 septembre. L’USEP, l’UNSS et l’Ugsel ont noué des partenariats depuis de nombreuses années avec des centaines de fédérations sportives, favorisant ainsi la pratique du sport en milieu scolaire. Lors des différents rassemblements organisés en cette 11ème Journée nationale du sport scolaire, des actions digitales sont également au programme. Un aspect digital devenu la norme depuis la période de confinement liée à la crise sanitaire du Covid-19.

Une vitrine pour la Carte Passerelle

Créée par l’Éducation nationale, la Journée nationale du sport scolaire est également l’occasion pour le CNOSF de communiquer en cette rentrée sportive. « Nous avons développé la Carte passerelle pour les élèves de CM1 et CM2. De la rentrée jusqu’aux vacances de la Toussaint, ces jeunes pourront s’essayer gratuitement au sport de leur choix dans le club de leur choix », explique Denis Masseglia, président du CNOSF. Une Carte Passerelle lancée le 1er septembre qui va donc permettre de favoriser la découverte du sport chez les jeunes et faciliter leur adhésion en club, en offrant à tous les écoliers de CM1 et CM2 licenciés USEP ou Ugsel la possibilité de tester différents sports au sein des clubs partenaires de l’opération. Jusqu’au 17 octobre, les enfants vont avoir la possibilité de tester différents sports et clubs, gratuitement et sans nouvelle prise de licence, à raison de trois séances par club maximum. La JNSS est ainsi une formidable vitrine pour ce dispositif lancé par l’institution dirigée par Denis Masseglia. « La Carte Passerelle est un dispositif qui fait partie des 8 axes de la contribution du CNOSF au plan Héritage des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. Il s’inscrit dans un continuum éducatif et sportif mis en place et souhaité par le CNOSF. » Comme l’an dernier, Paris 2024 sera d’ailleurs au cœur de cette Journée nationale du sport scolaire. Dans le cadre du label « Génération 2024 » mis en place par le ministère de l’Éducation nationale, en collaboration avec le ministère des Sports, la priorité est mise sur le développement des pratiques sportives des jeunes. La passerelle entre le monde scolaire et le mouvement sportif afin d’encourager justement la pratique sportive est donc une nouvelle fois à l’honneur, d’autant que de nombreux établissements labellisés « Génération 2024 » participent à cette JNSS cuvée 2020. « L’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 nécessite la mobilisation de chacun dès maintenant : l’USEP est prête à relever ce défi et contribuer à faire de la France une nation sportive à la hauteur de cet événement planétaire », assure Véronique Moreira. USEP, Ugsel et UNSS, trois fédérations prêtes à faire bouger la jeunesse dès le 23 septembre.

Une journée au cœur d’un mois de sport
Ce mois de septembre rime avec sport. Outre la Journée nationale du sport scolaire (23 septembre), les Journées du sport en entreprise sont également au programme (3 et 4 septembre / 10 et 11 septembre / 17 et 18 septembre / 24 et 25 septembre). Initié par le Comité national olympique et sportif français (CNOSF), le dispositif « Sentez-Vous Sport » fera étape au sein de l’administration pénitentiaire (16 au 18 septembre). Le tout avant les Journées du Patrimoine (19 et 20 septembre) qui mettront à l’honneur des lieux mythiques du sport français. Le 23 septembre, place à la JNSS qui est cette année intégrée au sein de la Semaine Européenne du Sport (23 au 30 septembre). En ce mois très chargé, le Village Sentez-Vous Sport (26 septembre) et la Journée mondiale du cœur (29 septembre) sont également au programme.

Par Olivier Navarranne
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE