Bénédicte Casado : « Une belle dynamique en Ardèche »

L’Ardèche est un département particulièrement dynamique du côté de l’UNSS. Zoom sur les activités qui fonctionnent bien et sur les rendez-vous à venir avec Bénédicte Casado, directrice départementale.

 

Bénédicte Casado, quels vont être les rendez-vous majeurs de l’UNSS Ardèche cette année ?

Parmi les journées regroupant le plus de jeunes, nous allons organiser le cross départemental le 15 novembre prochain, une journée ski de fond le 24 janvier et une autre le 31 janvier. Lors du troisième trimestre, nous organiserons deux championnats de France. On innove car on les organise en même temps au même endroit. Du 22 au 25 mai, nous organisons le championnat de France d’escalade et de football minimes filles au Pouzin.

Qu’est-ce qui vous a poussé à organiser ces championnats en même temps ?

J’avais pris le championnat de France de football minimes filles. Depuis, j’ai appris que j’organiserai le championnat du monde scolaire d’escalade en 2019. Du coup, j’avais la volonté de prendre un championnat de France d’escalade afin de me préparer à cet événement. La direction nationale de l’UNSS nous l’a accordé, nous recevrons les lycéens du 22 au 25 mai. Comme je n’ai pas énormément de professeurs à ma disposition, j’ai donc décidé d’organiser les deux compétitions au même endroit et au même moment afin de mutualiser certaines commissions (restauration, transports, hébergement…).

Est-ce justement la préparation idéale en vue des championnats du monde scolaires d’escalade ?

C’est certain que ce sera un gros événement avec environ 600 participants. C’était déjà le cas lorsque nous avions organisé le championnat de France de danse, nous avons donc déjà une expérience. Mais cette mutualisation est une première pour nous, on va voir si ça fonctionne. Il y a pas mal de contraintes, mais aussi des atouts qui rendent possible cette organisation.

Quelles sont les disciplines qui fonctionnent le mieux dans le département ?

Le cross est évidemment un temps fort pour nous car tous les établissements participent. Mais, ce sont vraiment les activités physiques de pleine nature qui marchent le mieux en Ardèche. D’autres disciplines sont aussi en développement. Le championnat de France de danse organisé il y a deux ans a justement redynamisé les activités artistiques sur le département. Le 10 janvier, nous avons d’ailleurs une journée dédiée à ces activités.

Quel est votre objectif concernant le nombre de licenciés UNSS sur le département ?

Nous totalisions environ 6 800 licenciés sur l’année précédente. Avec 30% d’élèves licenciés à l’UNSS, nous avons l’un des ratios les plus élevés de France. On va donc essayer de poursuivre sur notre dynamique et d’approcher, voire de dépasser, les 7 000 licenciés.

> Plus d’informations sur https://www.facebook.com/UNSS-07

 

Propos recueillis par Olivier Navarranne

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE