SPORTMAG.fr

Nîmes va accueillir l’élite du tennis de table handisport

ASPC Nîmes
Du 14 au 16 juin, la salle du Parnasse de Nîmes accueille le championnat de France handisport de tennis de table. Plus de 150 participants seront au rendez-vous de cet événement organisé par l’ASPC Nîmes. Plus de détails avec Olivier Skenadji, manager général du club.
Qu’est-ce qui a poussé Nîmes à vouloir accueillir ce championnat de France handisport ?

Le club de l’ASPCN a un fort historique concernant l’organisation de grands événements. Depuis 2010, le club n’avait plus organisé de grand événement, il y avait donc la volonté de recevoir à nouveau une belle organisation sur Nîmes. Nous avons organisé le Ping Tour en 2017, avec une centaine de tables sur l’avenue Feuchères, devant la gare, afin de faire pratiquer le grand public. L’an dernier, nous avons organisé une journée de critérium fédéral de niveau national, ce qui nous a permis de montrer que nous étions en capacité d’organiser les championnats de France cette année.

Quel programme va-t-on retrouver sur ces trois journées ?

La compétition débute le vendredi à 15h avec des matches de poules pour les dix catégories. Les catégories de 1 à 5 concernant les athlètes en fauteuil, et de 6 à 10 les athlètes debout. Le samedi, nous passons aux quarts de finale pour le tableau individuel, mais aussi à l’intégralité du tableau de doubles. Le dimanche sera consacré aux matches de classements, et bien évidemment aux demi-finales et aux finales. Pour la première fois, nous aurons d’ailleurs le livescoring des 16 tables confectionné par des étudiants de l’école In’Tech de Nîmes. Dans la salle et sur les réseaux sociaux, le public pourra donc suivre tous les scores en temps réel.

Combien de participants seront au rendez-vous de cet événement ?

Il y a environ 150 participants, dont la moitié en fauteuil roulant. Si l’on compte les coaches et les accompagnateurs, on part sur un total de 300 personnes. De notre côté, nous sommes 130 bénévoles afin d’assurer l’organisation de l’événement et de faire en sorte que tout se passe pour le mieux.

Des animations sont-elles au programme ?

La compétition ne débutant que le vendredi après-midi, nous avons souhaité que des scolaires puissent venir dès le vendredi matin. Plus de 800 élèves seront ainsi sensibilités à la pratique du tennis de table. Ils pourront également découvrir d’autres disciplines paralympiques, à l’image de la boccia. Des rencontres avec des sportifs nîmois et avec des membres de l’équipe de France handisport de tennis de table sont aussi prévues.

Nîmes pourrait-elle accueillir un championnat d’Europe ou du monde handisport dans les années à venir ?

Pourquoi pas en effet. C’est quelque chose que nous avons dans un coin de la tête. En vue de Paris 2024 et l’organisation des Jeux paralympiques, la Fédération française handisport souhaite à nouveau organiser des compétitions internationales sur le sol français. Cela pourrait être par exemple l’organisation des championnats d’Europe handisport à Nîmes en 2023. Aujourd’hui, rien n’est fait, mais nous y pensons.

Voir aussi > la conférence de presse en direct à 18h00

Propos recueillis par Olivier Navarranne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *