Se reconstruire et être « Comme les autres »

Depuis 2011, l’association « Comme les autres », créée par Michael Jérémiasz, son épouse et son frère, propose un accompagnement social dynamisé par le sport et les sensations fortes aux personnes devenues handicapées moteur après un accident. En perpétuel développement, l’association accompagne une centaine de personnes chaque année. 7 février 2000. Michaël Jérémiasz est en vacances à […]
Depuis 2011, l'association « Comme les autres », créée par Michael Jérémiasz, son épouse et son frère, propose un accompagnement social dynamisé par le sport et les sensations fortes aux personnes devenues handicapées moteur après un accident. En perpétuel développement, l'association accompagne une centaine de personnes chaque année.
7 février 2000. Michaël Jérémiasz est en vacances à Avoriaz. Le jeune homme d'à peine 18 ans est alors victime d'un accident de ski qui le laisse paraplégique. Le début d'une longue reconstruction. « Dans mon cas personnel, le sport est arrivé dès le premier jour de ma rééducation. J'étais encore faible, j'étais alité depuis un mois, mais j'ai commencé le sport avec des haltères », confie Michaël Jérémiasz. « Ça m'a énormément apporté : j'ai pu sortir de mon lit tout seul, être autonome, avant de me reconstruire. Tout ce travail-là autour du sport m'a permis de reprendre confiance en moi, de créer du lien social en allant dans une salle de sport avec d'autres personnes, et surtout de vivre mieux. L'activité sportive me permet de bénéficier d'un bien-être physique qui impacte forcément mon bien-être psychologique. Le sport a des vertus qui peuvent apporter énormément à chacun. C'est ce message-là que nous faisons passer. » Car, en plus d'être champion paralympique...  
Pour lire la suite :
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

Désolé, vous ne pouvez pas laisser de commentaire sur cet article.

PUBLIER UN COMMENTAIRE