Jeux Paralympiques – Souhad Ghazouani, candidate naturelle

Souhad Ghazouani fait partie des candidates pour devenir porte drapeau à Tokyo. La Nordiste, médaillée d’or de Londres, participera à ces cinquièmes Jeux Paralympiques.

 

Du haut de ses 38 ans et d’une carrière exceptionnelle en para haltérophilie, Souhad Ghazouani rêve désormais de devenir porte-drapeau de la délégation française pour sa cinquième participation aux Jeux Paralympiques. Et il n’est pas nécessaire de lui demander les raisons de cette candidature, son palmarès parle pour elle.

La native de Saint-Saulve (Nord) n’a pas manqué une seule édition depuis l’an 2000. Elle est surtout à chaque fois rentrée en France avec une médaille autour du cou. Souhad Ghazouani est même devenue championne paralympique à Londres en 2012. La cerise sur le gâteau d’un parcours hors-norme de sportive.

 

 

En toute simplicité, presque détachée, la double championne du monde évoque les bienfaits de ce chemin vers les sommets : « J’ai eu la chance de voyager, de découvrir des cultures. J’ai baigné dans ma discipline donc c’est presque normal de faire ce que je fais. Je ne suis pas blasée mais c’est normal. Cette pratique sportive m’apporte la santé et des améliorations par rapport à mon handicap. »

A tout juste 22 ans, alors qu’elle a décroché le titre de championne d’Europe en 2003, l’haltérophile remporte l’argent à Athènes. Le bronze est venu garnir son armoire à trophée à Pékin en 2008. Les Jeux de Rio 2016, eux, ont permis à l’athlète des Hauts-de-France de rentrer une nouvelle fois en argent.

A Tokyo, pour son cinquième rendez-vous personnel avec l’événement majeur, Souhad Ghazouani souhaite marquer encore un peu plus son passage en devenant porte drapeau. De quoi la sublimer pour remporter une nouvelle médaille paralympique.

Loïc Feltrin
Crédit photos : Icon Sport et
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE