08/15/2020

La FFSavate accompagne ses clubs

Depuis le 22 juin, seuls les sportifs inscrits sur les listes de Haut Niveau peuvent reprendre un entraînement classique avec contact. La FFSavate aide les clubs à mettre en place une pratique alternative.

Pour les sports de combat, la reprise pleine et entière des activités sportives n’a pas encore sonné. Si le haut niveau peut pratiquer avec opposition depuis le 22 juin, la situation n’est pas la même pour le sport amateur et le sport de loisir. Le Gouvernement a décidé, après avis du Haut Conseil de la santé publique, de ne pas autoriser la pratique des sports de combat. Pour l’heure, la pratique de la Savate boxe française et ses disciplines associées en opposition n’est donc pas possible et doit continuer de prendre la forme d’une pratique alternative et ce jusqu’à ce qu’une nouvelle décision soit prise par le Gouvernement lors d’une prochaine phase de déconfinement.

 

 

La FFSavate vient en aide aux clubs qui souhaitent tout de même proposer une pratiquer alternative à ses licenciés. Sur son site internet, la fédération met à disposition un guide fédéral « Protocole de déconfinement progressif sur la pratique de la Savate boxe française et de ses disciplines associées dans le respect des règles sanitaires ». Un protocole de reprise et un formulaire de reprise d’activité sont également téléchargeables. « Nous sommes persuadés que les clubs affiliés à la FFSavate sont prêts à se mobiliser pour reprendre leur activité et encadrer leurs licenciés en toute sécurité et dans les meilleures conditions », assure la fédération. Dans le cadre de sa convention avec l’Education Nationale, la FFSavate travaille également en étroite collaboration avec l’USEP et l’UNSS autour d’un protocole d’appui reprise scolaire. En attendant une reprise pleine et entière, la FFSavate s’adapte avec réussite au contexte actuel.
 

Plus d’informations sur www.ffsavate.com/deconfinement-reprise-des-activites-sportives.html

 

Olivier Navarranne
Crédit photo : FFSavate
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE