Rugby : Jean-Dauger, le poumon de Bayonne

Cité basque de 50 000 habitants, Bayonne vit au rythme des performances de son équipe de rugby : l’Aviron Bayonnais. Un club qui bénéficie, avec le Stade Jean-Dauger, d’une enceinte mythique du rugby français.

 

« Allez, allez… Les Bleu et Blanc de l’Aviron Bayonnais… ». Un chant connu de tous les amoureux de rugby et même au-delà. Ce chant, c’est celui des supporters du club bayonnais, véritable institution du rugby français. Des paroles qui résonnent au cœur du Stade Jean-Dauger, lors de chaque match à domicile des Bleu et Blanc. Comme le club, son enceinte fait elle aussi partie des monuments du rugby français. Le « Temple du rugby » porte le nom de Jean Dauger, ancien joueur du club, mais aussi international tricolore à XIII et à XV. Une ancienne gloire décédée en 1999, mais dont la mémoire vit toujours grâce à l’enceinte bayonnaise.

Près de 17 000 places

Un stage Jean Dauger qui n’a cessé d’évoluer, notamment depuis le début des années 2000. En 2006 notamment, un grand plan de réhabilitation estimé à 6,5M€ permet d’apporter de nombreuses améliorations sur des points clés, comme les vestiaires et les éclairages, sans oublier la réhabilitation d’une tribune entière. Portée à 14 000 places, la capacité du stade n’est toujours pas suffisante. En effet, les demandes de billetterie sont impressionnantes. Figurant parmi les clubs français les plus populaires, l’Aviron Bayonnais ne peut recevoir tous ses fans dans son enceinte. Lors des saisons qui suivent, la capacité augmente progressivement, jusqu’à atteindre finalement 16 934 places, dont 10 733 places assises.

 

Une nouvelle rénovation à venir ?

L’enceinte bayonnaise est progressivement entrée dans l’ère moderne. Aujourd’hui, le Stade Jean-Dauger est devenu un véritable équipement sportif de qualité, capable de proposer une expérience spectateur optimisée. Écrans géants, boutique, snacks, buvettes : tout est fait pour permettre aux supporters Blanc et Bleu de venir en famille soutenir les joueurs de l’Aviron. Cependant, le retour en Top 14 et les bonnes performances actuelles laissent penser que la capacité d’accueil est toujours trop limitée. Comme l’a récemment expliqué Jean-René Etchegaray, maire de Bayonne, une nouvelle rénovation pourrait être à l’étude, visant notamment à faire disparaître la piste d’athlétisme située entre le terrain et les tribunes.

Olivier Navarranne
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE