La campagne de prévention des noyades présentée à Antibes

La ministre déléguée aux Sports, Roxana Maracineanu, s’est rendue à Antibes dans le cadre du dispositif de prévention des noyades et développement de l’aisance aquatique.

 
Alors que les risques de noyades sont d’autant plus accrus par la période de chaleur que connaît la France actuellement, la ministre a tenu à se rendre sur la Côte d’Azur pour rappeler les conseils pratiques et les bons réflexes à adopter pour se baigner en toute sécurité. « La meilleure des préventions reste bien sûr l’apprentissage de la natation dès le plus jeune âge », a expliqué Roxana Maracineanu. « Mais outre les enfants, toute la population est concernée, notamment sur les lieux de vacances où il faut être plus vigilant que jamais, bien respecter la signalétique sur la plage et ne jamais quitter des yeux ceux qu’on aime, surtout au moment où ils s’approchent de l’eau. » Lancé en avril 2019, le plan « Aisance aquatique » vise à mieux prévenir et à lutter contre les risques de noyades, qui connaissent depuis plusieurs années une augmentation régulière notamment chez les enfants de moins de 6 ans, en favorisant l’apprentissage de la natation dès le plus jeune âge. La ville d’Antibes s’est engagée à expérimenter le dispositif.

 

 

Aux côtés de l’ancien champion olympique Alain Bernard, désormais conseiller municipal délégué à la jeunesse et la prévention de la délinquance à la mairie d’Antibes, et de l’apnéiste internationale Alice Mondolo, la ministre a pu présenter et tester le dispositif des bouées de nage en eau libre mises à disposition gratuitement sur de nombreuses plages par les postes de secours. Déployées dans le cadre de la campagne de prévention des noyades menée par le ministère des Sports, en collaboration avec la Fédération nationale des sapeurs-pompiers et des Sauveteurs en mer, ces bouées permettent de signaler sa présence dans l’eau pour être repéré pas les bateaux et les secouristes et servent également de base de repos en cas de fatigue ou de crampes. Sur la plage de la Salis, la ministre a également participé à une opération de secours en mer en s’initiant aux gestes qui sauvent en cas de situation de détresse et en étant elle même « secourue » dans l’eau par Alain Bernard.

Olivier Navarranne
Crédit photo : Ministère des Sports
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE