Vannes, ville active et sportive

En novembre dernier, la ministre déléguée chargée des sports, Roxana Maracineanu, a mis à l’honneur 66 nouvelles villes labellisées Ville Active et Sportive. Pour sa première participation au label, la Ville de Vannes (Morbihan) a récolté 3 lauriers. Une performance fruit d’une politique sportive en plein développement.

Ce label fondé en 2017 regroupe déjà 440 communes. Il a pour but de distinguer les communes qui développent des politiques volontaristes pour promouvoir l’activité physique, sportive et ludique. Les villes sont alors évaluées sur une échelle de 1 à 4 lauriers sur 4 critères : la motivation de la candidature, la présentation du projet sportif, l’état des lieux sportifs du territoire et la politique sportive et les initiatives innovantes. Avec un budget de 6,4 millions d’euros alloué au sport en 2020, la Ville de Vannes a pu mettre en place une politique sportive avec de nombreuses initiatives.
Présents depuis 1985 dans la ville, les « Tickets Sport Culture » sont l’une des initiatives qui assure la promotion de l’activité sportive. Durant chaque vacances scolaires , les jeunes âgés de 7 à 17 ans peuvent s’inscrire à des activités sportives ou culturelles à la demi-journée, la journée ou la semaine. Les activités sont variées. En tout, ce sont 46 offres qui sont proposées, 36 en sport et 10 en culture. La mairie propose alors des tarifs sociaux pour que tout le monde puisse y accéder. Chaque année, sur l’ensemble des périodes, ce sont plus de 2500 jeunes qui sont accueillis pour un cumul de 17 000 demi-journées.

 

 

Depuis 2013, la Ville de Vannes a aussi décidé de mettre en place, chaque premier dimanche du mois, une manifestation destinée à faire découvrir un sport. Le thème choisi est alors toujours en relation avec un événement du moment. Par exemple, une initiation au rugby était mise à disposition des habitants de la ville lors des phases d’accession du championnat de Pro D2.
Face à l’avancée de la crise sanitaire en France, la Ville de Vannes a tout fait pour garder ses prestations en matière sportives intactes. Michel Gillet, maire adjoint délégué aux sports détaille. « Nous avons fait en sorte de faire respecter les décisions gouvernementales, chaque association sportive a également respecté les protocoles mis en place par chaque fédération. Notre soutien a été financier, en effet nous avons maintenu les subventions bien que certains événements sportifs n’ont pu se dérouler. Nous avons également maintenu notre activité « tickets sports » pour les jeunes. La réactivité de nos services des sports et l’engagement des éducateurs et responsables a été de tous les instants. Il est à noter que les barrières sanitaires strictes mises en place nous ont protégé, nous n’avons pas eu un seul cas Covid déclaré durant cette période. »
Avec trois lauriers pour sa première participation à cet événement, la Ville de Vannes se réjouit de ce résultat. Une seule commune a réussi à obtenir 4 lauriers : Gruissan dans l’Aude. Le nouvel objectif pour la prochaine édition est donc tout trouvé pour la ville bretonne.

Arthur Glory
Crédit photo : Ville de Vannes
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE