Une convention sur le bénévolat signée à Orléans

La ministre des Sports, Roxana Maracineanu, s’est rendue ce vendredi 4 octobre à la Ligue Centre-Val de Loire de Football à Orléans afin de lancer l’expérimentation relative à l’honorabilité des bénévoles en Centre-Val de Loire.

 
Le ministère des Sports et la Fédération Française de Football ont signé à cette occasion une convention qui définit les modalités de collaboration entre les services de l’État et le mouvement sportif et qui fixe notamment le rôle de chacun dans la procédure de contrôle de l’honorabilité des bénévoles, tant au niveau national qu’au niveau local.
 
Le 16 novembre 2018, la ministre des Sports a annoncé, lors d’une table ronde relative à la sensibilisation aux violences sexuelles et au bizutage dans le milieu sportif, la mise en place expérimentale d’un « système permettant de filtrer les bénévoles » en complément du renforcement des actions de formation des éducateurs sportifs et des jeunes athlètes dans les clubs, pôles et établissements.
 
Afin de proposer un cadre systématisé et automatisé qui permettrait d’offrir aux fédérations un service de contrôle de l’honorabilité de l’ensemble des éducateurs sportifs bénévoles ainsi que des exploitants d’établissements d’activités physiques et sportives (EAPS), le ministère des Sports et la Fédération Française de Football ont exprimé leur volonté commune de lancer une expérimentation dès le mois d’octobre dans la région Centre-Val de Loire.
 
Cette expérimentation permettra de vérifier les conditions dans lesquelles cette offre de service pourrait être proposée plus largement aux fédérations sportives. Il s’agira notamment d’évaluer la charge administrative induite pour le mouvement sportif ainsi que pour les services de l’État et d’identifier les éventuels points de difficulté rencontrés ainsi que les leviers à mobiliser dans l’objectif d’une extension plus large du contrôle.
 

Olivier Navarranne
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE