Un nouveau complexe sportif à Millau à l’horizon 2022

La Communauté de commune Millau Grands Causses a lancé le projet de création d’un nouveau complexe sportif avec une partie aquatique et une salle d’escalade. Un projet d’envergure présentée par Stéphanie Berbille, directrice générale des services.

 
En 2022, Millau abritera un complexe sportif flambant neuf avec bassin olympique et salle d’escalade internationale. Après avoir lancé un marché global de performance, la Communauté de communes Millau Grands Causses a choisi un groupement pour lancer ce chantier d’envergure, « le plus grand de la collectivité », confie Stéphanie Berbille, directrice générale des services. « C’est un projet important pour nous. Les clubs et le grand public ont placé de fortes attentes. C’est important d’avoir un équipement de qualité pour la population. »

 

Trois bassins, un mur d’escalade international

Ce nouveau complexe sportif comprendra une partie aquatique avec trois bassins, un nordique de 50 km avec huit couloirs, un intérieur de 25 m et un ludique. Une salle artificielle d’escalade avec quatre espaces international, fitness, loisirs et de préparation aux compétitions sera conçue dans ce bâtiment haut de plus de 20 m. Une partie des lieux sera consacrée à l’accueil des sportifs de haut niveau avec salle de préparation physique, sauna et hammam. Enfin, une aire de jeux extérieure est également prévue. La construction ne partira pas de rien. Il existe déjà un bassin de 50 m, utilisable juste en période estivale, et un bassin intérieur datant des années 60/70. « Quand nous avons lancé le marché global de performance, nous avons laissé la latitude au groupement de repartir avec l’existant ou de reprendre à zéro. Il a choisi la réhabilitation des bassins et de construire du neuf autour », explique Stéphanie Berbille. Dans le cadre, d’un marché global d’exploitation de maintenance avec engagement de 12 ans, le coût des travaux s’élèvent à 17,1 millions d’euros, la phase de conception 1,7 million et l’exploitation à 2,2 millions. Le marché ayant été attribué mi-juin, le chantier ne démarrera pas avant octobre 2020, après la partie étude. La livraison du complexe est estimée à mars 2022.

 

Pour le haut niveau et le grand public

« Un équipement d’ampleur par rapport à l’offre actuelle de la communauté de communes », insiste Stéphanie Berbille. Ce complexe permettra l’épanouissement au haut niveau du SO Millau Grands Causses Natation qui compte environ 1 000 licenciés, du Club subaquatique du Sud-Aveyron et du club d’escalade Couleur Caillou. Ils auront un local de fonction, tout comme les gestionnaires des lieux. « Nous voulons également favoriser l’apprentissage de la natation pour les scolaires, sans oublier le sport santé et le sport loisir », ajoute la directrice générale des services. « Nous voulons développer une forte attractivité au-delà du territoire de la communauté de communes pour le grand public et les touristes. Comme le complexe sera accessible aux personnes en situation de handicap, nous visons le label Tourisme et Handicaps. » La Communauté de commune Millau Grands Causses a déjà obtenu le label Terre de Jeux 2024. « Mais la démarche de construction de ce complexe va au-delà des JO de Paris », insiste Stéphanie Berbille. « C’est un engagement pour les 40 prochaines années. » À court terme, la communauté de communes pourra se positionner sur le volet escalade, grâce à cette nouvelle salle qui ajoute une complémentarité aux sites naturels des Gorges du Tarn, de la Jonte et de la Dourbie. Millau s’est associé à Montpellier et Sète, dans l’Hérault, pour une candidature commune et être Centre de préparation aux Jeux. « Nous sommes territoires complémentaires qui pouvons mutualiser nos équipements pour accueillir des sportifs de plusieurs disciplines », annonce directrice générale des services de la Communauté de communes Millau Grands Causses.

Leslie Mucret
Crédit photo : OCTANT ARCHITECTURE/RAYSSAC/SOCOTRAP 2019
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE