Un amendement pour favoriser le sport d’entreprise

Sport d'entreprise
Hier, un amendement visant à ce que le sport d’entreprise ne soit pas considéré comme un avantage en nature a été adopté au Sénat.

Le Sénat a adopté hier un amendement visant à ce que le sport d’entreprise ne soit pas considéré comme un avantage en nature, lors des débats sur le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2020. « Il s’agit d’une avancée attendue par le monde de l’entreprise et par le milieu sportif », a rappelé Michel Savin, sénateur LR de l’Isère à l’origine de cet amendement. « Le Sénat vient encore une fois soutenir le développement des activités physiques et sportives pour tous les citoyens. Je me félicite de cette adoption. J’invite désormais la majorité et le gouvernement à venir apporter les nuances qu’ils souhaiteraient sur ce dispositif tant attendu, sans le dénaturer. La suppression pure et simple de cet article lors de la navette parlementaire serait un nouveau signe de défiance en direction du sport. La majorité doit prendre ses responsabilités. »

 

Leslie Mucret
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE