Toul, une politique sportive et de terrain

La Ville de Toul a obtenu le label “Ville Active et Sportive”, résultat d’une politique sportive menée depuis six ans en faveur du sport pour tous et à l’écoute des associations.

 
La Ville de Toul a porté pour la première fois sa candidature pour obtenir le label “Ville Active et Sportive” en 2020. « Nous avions une opportunité de démontrer le dynamisme sportif de notre ville et l’engagement de notre riche tissu associatif », affirme Fabrice De Santis, adjoint aux sports. Le Conseil national a été sensible à la politique sportive et aux actions menées dans la commune de Meurthe-et-Moselle et lui a remis le label. « J’étais surpris que Toul reçoive trois lauriers sur quatre, mais pas entièrement en entendant des témoignages qui louaient nos actions », confie l’élu.

 

À l’écoute des clubs

Depuis 2014, l’équipe municipale et le service des sports travaillent pour développer l’accès à la pratique pour tous. « Nous sommes passés par un plan d’investissement pour rénover des structures vétustes et créer de nouveaux équipements », indique Fabrice De Santis. L’élu donne pour exemple la pose d’une pelouse synthétique dans le stade du quartier de la Croix de Metz avant l’Euro de football en 2016. Au rayon des créations, la ville de Toul s’est dotée d’un street park et d’agrès en accès libres dans plusieurs quartiers (photo). Une nouvelle salle dédiée à l’escrime a ouvert, en concertation avec le club local. « Nous travaillons à partir des demandes des associations sportives », relève l’adjoint aux sports. « C’est une approche de terrain. Je suis présent à presque toutes les assemblées générales pour être aux plus près des clubs et mieux connaître leurs projets et leurs besoins. » Grâce à cette écoute, l’équipe municipale a constaté que le sport féminin prend de l’ampleur et travaille pour adapter les vestiaires des équipements afin d’augmenter le nombre de créneaux. En plus des subventions, les différentes manifestations sportives, dont le Festival du dragon boat, sont toujours mis en avant sur le site internet de la ville et sur les panneaux lumineux dans les rues. « Nous mettons des agents à disposition pour aider à la préparation des événements », ajoute Fabrice De Santis.

 

Le rôle des ETAPS

Également labellisée Terre de Jeux 2024, la ville de Toul dénombre près de 6 000 licenciés pour une population de plus de 16 000 habitants, mais la municipalité veut aller plus loin. L’objectif est clair : « permettre à tout le monde de trouver un sport, selon ses envies et quels que soient la condition physique ou l’âge », insiste Fabrice De Santis. « On voit que la manière de pratiquer du sport change. Les jeunes sont plus tournés vers des activités de loisirs. » Les éducateurs territoriaux des activités physiques et sportives (ETAPS) sont mobilisés pour amener l’activité physique partout, du contexte périscolaire dans les différentes écoles de la ville jusqu’aux EHPAD. « Quand les premiers créneaux de sport santé ont été ouverts en direction des personnes âgées, il y avait deux ou trois personnes. Maintenant, il y a une trentaine de participants », se réjouit l’élu. Ces ETAPS interviennent également pour des clubs qui n’ont pas les moyens d’encadrer des stages ou des événements. D’autres projets sont prévus pour les années à venir comme la construction de courts de tennis couverts, ainsi que l’agrandissement de la piscine en lien avec la communauté de communes Terres Touloises. « En créant des équipements proches du centre-ville et dans les quartiers, nous amenons le sport au plus près des habitants pour qu’ils n’aient pas à parcourir des kilomètres pour pratiquer », insiste l’adjoint aux sports. Dans le cadre du dispositif régional Prescimouv, mené par le CROS Grand Est et l’Agence régionale de la santé, et du contrat local de santé, la formation des éducateurs au sport santé est favorisée pour permettre aux structures d’être plus autonomes. La Ville de Toul n’oublie pas le sport de haut niveau. Pierre Houin, champion olympique deux de couple poids légers d’aviron en 2016, et Dylan Colin, champion de France de boxe, sont accompagnés. De plus, une cérémonie met en valeur les détenteurs de titres nationaux tous les ans.

Leslie Mucret
Crédit photo : Ville de Toul
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE